Athlétisme: interview: «Je ne fais aucun effort pour être séduisante»
Actualisé

Athlétisme: interview«Je ne fais aucun effort pour être séduisante»

Grande absente des Championnats du monde de Berlin et spécialiste du 100 mètres haies, l'Américaine Lolo Jones fait son retour à la compétition vendredi soir lors du Weltklasse de Zurich.

par
Sandro Compagno/ard

Lolo Jones, les noms comme «Sexy Hurdles» ou «Hottie» prolifèrent lorsque l'on fait des recherches à votre sujet sur Google. Qu'en pensez-vous?

Lolo Jones. Mon job consiste à enjamber des haies, mais ces surnoms ne me dérangent pas. Et puis, pour être honnête, je ne suis pas le genre de personne à passer des heures dans la salle de bains. En fait, je ne fais aucun effort pour être séduisante.

Vous avez laissé tomber l'habit d'athlète lors des Championnats du monde, où vous étiez commentatrice. Comment cela s'est-il passé?

C'était vraiment très fatigant. En tant qu'athlète, nous ne restons qu'une heure ou deux dans le stade. Alors imaginez, cinq heures d'interviews! Les journées étaient franchement longues.

Difficile d'être simple spectatrice?

Pas vraiment. Je savais depuis juin que je manquerais la compétition. Dès lors, je m'étais préparée à être passive.

Vous n'avez pas eu beaucoup de chance lors des grands rendez-vous (avant-dernière haie fatale aux JO 2008, non qualifiée lors des Championnats du monde 2009).

Je ne suis pas d'accord. En 2008, j'ai réalisé mon meilleur temps et j'ai gagné mon premier meeting de la Golden League. Donc tout n'est pas négatif.

En parlant de points positifs: vous avez gagné le 100 mètres haies à Zurich l'année dernière. Vous pensez pouvoir vous imposer à nouveau?

Je suis en forme. Je ne sais pas si je peux courir aussi vite que la saison dernière, mais quand je me présente au départ, j'ai toujours envie de gagner.

Ton opinion