Pale Male, un musicien à deux visages
Publié

Premier album de Pale Male«Je ne suis pas schizo, des spécialistes me l’ont dit»

Pale Male a sorti son premier album, le très folk «Season Finale». Le chanteur est loin du Fantin Moreno de la radio.

par
Fabien Eckert

Le Genevois de 30 ans est une voix bien connue de Couleur 3. Son ton décalé, enjoué et rieur fait mouche, comme dans «Footaises» lors de l’Euro. Pourtant, quand Fantin Moreno enfile son costume de musicien multi-instrumentiste, sous le pseudo de Pale Male, on a affaire à un tout autre homme.

Vous allez surprendre vos fans de la radio avec cet album.

Oui. J’ai une grande part de mélancolie en moi. Dès que je fais une note, elle débarque. Je ressens le besoin d’exprimer ma tristesse et mes angoisses en musique, mais j’aime aussi la joie, le partage et mon côté extraverti et déconneur de la radio. Je ne suis pas schizo ni bipolaire, des spécialistes me l’ont confirmé (rire).

Comment concilier les deux?

C’est toute la question! Par exemple, sur scène, entre les morceaux, je déconne pour désamorcer l’intensité émotionnelle. En Europe de l’Est, on m’a fait le plus beau des compliments: une personne m’a dit qu’elle avait pleuré à la fois de rire et de tristesse. C’est un bon résumé de qui je suis.

Quels thèmes abordez-vous?

À chaque chanson, une nouvelle histoire. J’observe la douleur, comment les humains la gèrent et arrivent à continuer à vire avec. Je parle de rupture – obligé sinon ce ne serait pas un vrai album de songwriter (rire) –, de maladie ou même d’avortement.

Vous avez tout fait tout seul sur ce disque.

Oui, quasiment. Ça rend le produit fini extrêmement authentique, vu que j’ai joué de pratiquement tous les instruments, sauf les cuivres et les cordes. Surtout, c’est un gain de temps et d’argent.

Vous avez promu ce disque depuis avril 2021 à travers cinq «épisodes». Pourquoi?

C’est un clin d’œil ironique à notre mode de consommation. J’ai été scotché devant Netflix en 2020, comme tout le monde. Plutôt qu’écouter un album d’une seule traite, j’ai voulu que les gens restent coincés sur un épisode, sous forme de clip, pendant cinq semaines avant de pouvoir voir le suivant.

Ton opinion

0 commentaires