Actualisé 11.11.2008 à 06:09

Interview exclusive

«Je ne veux pas fêter Noël sur une plage de Californie»

Le Zougois Luca Sbisa n'a de cesse d'étonner tout son petit monde dans la meilleure ligue du monde, la NHL.

de
Maxime Huber

A 18 ans, le jeune homme est talentueux. Et ambitieux. Repêché en 19e position par les Philadephia Flyers, en juin, Luca Sbisa fait désormais partie des titulaires indiscutables de la franchise de Pennsylvanie. Il se confie à «20 minutes».

 Luca, est-ce que vous réalisez que vous jouez dans la meilleure ligue de hockey du monde?

– Pas vraiment... Tout est arrivé si vite. Je rêve de ce moment depuis que je suis tout petit, et, bizarrement, lorsque je me retrouve au centre de la patinoire, le chandail des Flyers sur les épaules, je n'arrive toujours pas à réaliser... Et pourtant je me pince tous les jours! (Rire.)

– Avez-vous une équipe fétiche, en Amérique du Nord, au sein de laquelle vous rêveriez d'évoluer?

– Tout d'abord il faut savoir que, ici, c'est l'équipe qui vous choisit, et pas le contraire! Mais vivre en Californie, par exemple, doit être plutôt agréable. Toutefois je ne me vois pas trop jouer au hockey là-bas... Je n'ai guère envie de fêter Noël à la plage!

– Vous êtes né à Oberägeri, un petit village du canton de Zoug. Comment vous sentez-vous dans une métropole comme Philadelphie?

– Plutôt bien. Les mentalités sont certes différentes, les gens sont autrement plus ouverts, mais on s'habitue très vite à la vie ici. Au point d'avoir l'impression d'être là depuis toujours. Ma famille et mes amis, en Suisse, me manquent, bien sûr. Néanmoins j'ai conscience de vivre les moments les plus enrichissants et les plus intenses de ma vie, même si je suis encore jeune.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!