Actualisé 22.06.2015 à 10:58

France«Je pense à cette famille qui doit être détruite»

Stéphane Bern s'est exprimé pour la première fois après le décès d'une enfant de 12 ans sur le tournage de l'émission «Le Monument préféré des Français».

de
joc
L'enfant a chuté pendant un numéro de haute voltige.

L'enfant a chuté pendant un numéro de haute voltige.

Sur l'antenne de RTL, Stéphane Bern est revenu lundi matin sur le drame survenu jeudi dernier au Cap-Ferret. Lors du tournage d'un épisode de l'émission de France 2 «Le Monument préféré des Français», Lilou, 12 ans, a perdu la vie en faisant une chute mortelle. La jeune fille, qui était encordée au sommet du phare, devait réaliser un numéro de haute voltige. Elle est tombée sous les yeux de son père.

L'animateur de l'émission, qui n'était pas présent au moment du drame, a commencé par justifier son silence de ces derniers jours: «Je n'ai pas parlé ce week-end, parce que j'ai avant tout pensé à la famille. Je me suis dit: quelle indécence si l'animateur de l'émission se met à parler alors que voilà des parents qui aiment la voltige, qui font de la voltige en famille... C'est son père qui avait cette société Adrénaline et qui a fait voltiger sa fille. Et sous ses yeux, sa petite Lilou meurt... Qui suis-je pour venir parler?», a-t-il déclaré.

«Ça n'a rien à avoir avec la télévision»

Selon «Metronews», Stéphane Bern a ajouté que les parents de la victime étaient en état de choc. «Je pense à cette famille qui doit être détruite. C'est un drame humain, personnel, intime, d'une famille qui est passionnée par la voltige», a-t-il confié. L'animateur a expliqué que les tournages étaient suspendus. Il ignore si le phare du Cap-Ferret continuera d'apparaître dans son émission.

L'animateur a encore tenu à rectifier les informations parues dans les médias: «Ce qui est froissant, c'est de lire «autre drame à la télévision». Ça n'a rien à avoir avec la télévision. Il n'y a aucun lien réel à faire», estime-t-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!