Anaïs Camizuli: «Je pense faire de la télé jusqu'à mes 30 ans»

Publié

Anaïs Camizuli«Je pense faire de la télé jusqu'à mes 30 ans»

Anaïs Camizuli jongle entre la mode et les émissions de téléréalité. Dans trois ans, elle veut se consacrer à sa marque.

par
Julienne Farine
Anaïs prend la pose pour promouvoir sa marque.

Anaïs prend la pose pour promouvoir sa marque.

Depuis sa victoire dans «Secret Story», en 2013, la Marseillaise est apparue dans plusieurs saisons des «Anges» et le nombre de ses fans ne cesse d'augmenter. Le 14 novembre, elle ira à la rencontre des plus jeunes d'entre eux à une Teen Party, à Porrentruy (JU).

Participez-vous souvent à des événements comme celui de Porrentruy?

Oui, surtout le week-end. Généralement c'est dans des boîtes de nuit, le soir, donc je vois des personnes âgées de plus de 18 ans. C'est sympa de participer à des Teen Parties, parce qu'on rencontre des fans plus jeunes. C'est agréable.

Que vous disent les adolescents quand ils vous voient?

Qu'ils sont fans, qu'ils nous adorent, qu'ils nous aiment. C'est mignon et c'est gênant à la fois.

Pourquoi?

Parce qu'on n'est pas des stars. Ça me met mal à l'aise.

Que faites-vous du courrier et des cadeaux que vous recevez?

J'ai tout gardé depuis ma participation à «Secret Story», en 2013. Ce n'est pas possible de répondre à tout le monde, mais j'ai une boîte chez moi avec tout à l'intérieur.

Vous avez lancé une ligne de vêtements: dans le but d'arrêter la téléréalité?

Non, pas forcément. Je pense continuer ce genre d'émissions jusqu'à mes 30 ans, puis dire stop. J'ai quand même envie de fonder une famille et quand on fait de la téléréalité c'est compliqué de trouver quelqu'un qui accepte ce mode de vie et cette exposition. J'aimerais me poser et continuer la mode à côté. Je vis au jour le jour, je ne me pose pas de questions.

Il y a toujours beaucoup d'articles sur vous sur internet et dans la presse, sur vos moindres faits et gestes.

Ah oui, qu'est-ce que c'est chiant! Je ne lis pas ce qui est écrit sur moi. Je n'attaque pas non plus, mais j'aurais pu le faire. Je serais peut-être été milliardaire à l'heure actuelle. Je les laisse parler si ça leur plaît.

Avez-vous déjà pensé à tout arrêter pour retomber dans l'anonymat?

Oui, mais ce n'est pas possible. Même si j'arrête la télé, qu'on ne parle plus de moi, les gens vont encore me reconnaître dans la rue. Ca va me suivre encore quelques temps.

Ton opinion