Actualisé 26.10.2014 à 07:20

Canada

«Je pense qu'il a agi par désespoir»

La mère du Canadien soupçonné d'avoir abattu mercredi un soldat à Ottawa avant de semer la panique au Parlement, estime que son fils «n'a pas agi au nom d'une grande idéologie».

«La plupart qualifieront mon fils de terroriste», écrit la mère dans une lettre publiée samedi par un groupe de presse, précisant que son enfant voulait se rendre en Arabie Saoudite. «Je ne pense pas qu'il appartenait à une organisation ou qu'il a agi au nom d'une grande idéologie ou pour une raison politique. Je pense qu'il a agi par désespoir.»

Selon la police canadienne, le tireur présumé, abattu à l'intérieur du Parlement après avoir tué un soldat près du mémorial de la guerre, s'était radicalisé ces dernières années. Une source américaine a indiqué qu'il s'était récemment converti à l'islam.

La police avait affirmé jeudi que le tireur tentait d'obtenir un passeport libyen et espérait aller en Syrie. Un responsable de l'ambassade de Libye au Canada a confirmé vendredi que le suspect, dont le père est né en Libye, avait en effet tenté d'obtenir un passeport, sans succès. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!