Football - Suède: «Je peux rendre Hollande populaire si je veux»
Actualisé

Football - Suède«Je peux rendre Hollande populaire si je veux»

En partance du PSG, Zlatan a accordé un entretien à un quotidien français. Il y assure qu'il aide plus la France que le président, par le biais des impôts qu'il paie.

photo: AFP

«Ibra est venu et il a pris le pouvoir en France»: Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant suédois du Paris Saint-Germain sur le départ du club champion de France, a distillé une autre de ses petites phrases dans un entretien avec le journal «Le Monde» publié mardi.

A quelques heures de présenter à Paris sa collection de vêtements, un événement à l'occasion duquel il pourrait révéler sa destination pour la saison 2016-2017, «Ibra» a assuré qu'il aidait plus la France que le président François Hollande, via les impôts qu'il paie.

«J'aide ce pays plus qu'il (ndlr: Hollande) ne l'aide (...), car moi je continue à la payer (ndlr: la taxe à 75% sur les hauts revenus), a insisté l'attaquant suédois. Je peux vous le dire, car je déclare moi-même mes impôts. Je paie mes taxes, j'aide beaucoup ce pays.»

Impopulaire, François Hollande? «Je peux le rendre populaire si je veux», a tranquillement répondu le joueur, en commentant les difficultés du chef de l'Etat dans les sondages: «Mais je ne sais pas si j'en ai envie», a-t-il aussitôt ajouté, en précisant ne pas pouvoir parler de politique, car il n'y connaît rien.

Mais Zlatan serait-il de gauche ou de droite? «Je me considère de partout. Car je suis l'homme du peuple», a-t-il conclu, après avoir lâché, bravache, qu'il avait gagné 20 millions d'euros lors des six premiers mois 2015.

(afp)

Ton opinion