Tennis: «Je sais que je peux battre les meilleures en Majeur»

Actualisé

Tennis«Je sais que je peux battre les meilleures en Majeur»

Belinda Bencic va aborder son premier tournoi du Grand Chelem en tant que tête de série. La Saint-Galloise se dit confiante.

par
Laurent Morel
A seulement 17 ans, la Saint-Galloise est la No1 helvétique.

A seulement 17 ans, la Saint-Galloise est la No1 helvétique.

Il y a douze mois, la Saint-Galloise alors âgée de 16 ans avait dû s'extirper des qualifications pour participer à l'Open d'Australie. Un an après avoir passé un tour puis subi la loi de la future gagnante, Na Li, Belinda Bencic (WTA 32) aborde le rendez-vous de Melbourne dans la peau d'une outsider.

– Vous avez disputé votre 1er «Majeur» en Australie. Ce tournoi est-il particulier pour vous?

– Toutes les levées du Grand Chelem sont très spéciales.

– Votre statut de tête de série vous permettra d'éviter les meilleures lors des premiers tours. Cela modifie-t-il votre manière d'aborder Melbourne?

– Non, pour moi cela ne change rien. Sur le circuit, chaque adversaire peut évoluer à un très bon niveau et doit donc être pris au sérieux.

– Qu'avez vous fait cet hiver?

– En décembre, je me suis préparée dans de superbes installations en Floride. J'ai pu m'entraîner dans des conditions climatiques semblables à celle qu'on retrouve en Australie.

– Lundi, vous avez subi une sévère défaite à Sydney contre Daria Gavrilova, 231e mondiale (6-3 6-0). Comment expliquer ce surprenant faux pas?

– J'étais dans un mauvais jour.

– Vous vous êtes révélée en atteignant les quarts de l'US Open. Votre vie a-t-elle changé?

– Non, pas vraiment. Sauf que maintenant, je sais que je suis capable de battre des joueuses du top 10 lors des plus grands tournois.

– En 2014, vous étiez la révélation de l'année. Se rapprocher des 10 meilleures est-il devenu un objectif?

– Pour l'heure, je me contente de prendre match après match.

– Côté suisse, dames comme messieurs, vous semblez la seule capable d'atteindre les sommets dans le futur. Une pression supplémentaire?

– Je ne dois rien à personne et je tente juste de faire de mon mieux.

– Vous êtes proche de Martina Hingis et de sa mère, qui vous conseillent. Un avantage?

– Oui, c'est formidable d'avoir une telle relation avec elles!

– Peut-on imaginer vous voir jouer en double avec l'ancienne No 1 mondiale?

– Peut-être...

Twitter, @LaurentMorelLMO

«Nole» favori des bookmakers

Son titre en 2014 ne fait pas de Stan Wawrinka l'un des principaux favoris de l'Open d'Australie qui débute lundi. Au contraire, le Vaudois n'est que 5e de la liste fictive, voire 6e selon les principaux sites de paris en ligne. Les bookmakers donnent logiquement vainqueur le No 1 mondial, Novak Djokovic. Sa cote est largement plus basse que celles de Roger Federer et Rafael Nadal, respectivement 2e et 3e. Andy Murray (ATP 6) est également préféré à Wawrinka, pourtant 4e de la hiérarchie au niveau sportif.

Ton opinion