Actualisé 07.04.2013 à 13:08

Décès à «Koh-Lanta»«Je sais que je suis fort, je vais me rétablir»

Le réalisateur de l'émission d'aventures est revenu pour la première fois en détail sur les circonstances de la mort de Gérald B., décédé lors du premier jour de tournage.

de
leo
Gérald B. avait 25 ans.

Gérald B. avait 25 ans.

Julien Magne, réalisateur de «Koh-Lanta» depuis 2010, a décrit minute par minute le jour du drame qui a frappé le tournage de l'émission dans un entretien publié samedi sur le site du «Figaro».

L'homme raconte que l'ambiance était «plutôt bon enfant» avant que ne survienne le malaise de Gérald. Contrairement à plusieurs témoignages parus dans la presse, le candidat ne s'est pas effondré d'un coup, selon lui: «Il ne s'effondre pas, il s'assoit. Il est 13h01: Gérald lâche la corde et s'assoit dans le sable. Il a l'air fatigué et ne semble plus avoir de force pour tirer la corde. Il essaie quand même de revenir dans le jeu. En vain.»

«Gérald essaie de se relever une première fois»

Julien Magne décrit ensuite comment Gérald a tenté de se remettre debout: «Gérald essaie de se relever une première fois. Il parvient à se remettre debout. A ce moment, il est penché en avant, une position qui lui permet de reprendre son souffle. Il se rassoit et, une minute après, il se met à genoux et essaie une nouvelle fois de se relever.»

Le présentateur de l'émission, Denis Brogniart, était à côté du candidat lors de ce premier malaise: «Il lui tape même sur l'épaule et lui demande ce qui se passe. 'J'ai des crampes', lui répond-il en montrant son bras droit. Pendant toute la séquence, il se tient le biceps droit. Thierry Costa (ndlr: le médecin de la production), qui regarde ces images, estime qu'il n'a pas à intervenir. Pour lui, ces crampes résultent du tir à la corde: une tétanie des bras. Il est important de dire que Gérald n'a jamais été inconscient: au contraire, il parle tout le temps et ses propos sont sensés.»

Un «gros coup de chaud»

A la fin de l'épreuve, Gérald est rejoint par son équipe et demande un médecin: «Il est 13h06. Thierry Costa le prend en charge à 13h07», explique le réalisateur de l'émission.

Selon lui, Gérald se plaint de crampes et de maux de tête: «Il dit avoir mal au ventre et qu'il est commotionné de partout. Thierry lui donne à boire, prend sa tension. 'C'est un gros coup de chaud', dit-il clairement à Denis. Pour lui, Gérald présente tous les symptômes d'une déshydratation. Ensuite, Thierry essaie de relever Gérald mais, voyant qu'il ne tient pas sur ses jambes à cause de ses crampes, il demande une civière.»

Défibrillateur

Emmené à l'ombre, le jeune homme est toujours conscient et est pris en charge par le médecin, indique Julien Magne: «On lui lève les jambes et on le met en position de sécurité. Sur les images, on voit le médecin utiliser son défibrillateur : il lui permet de calculer les battements du coeur et d'analyser un certain nombre d'autres paramètres.»

«Je ne vais pas abandonner maintenant»

Gérald B. reste à ce moment-là convaincu qu'il pourra reprendre le jeu, selon le réalisateur: «Je sais que je suis fort. Je vais me rétablir. Je vais réussir. Je ne vais pas abandonner maintenant. Il en est hors de question (sic)», aurait dit le candidat, qui devait décéder à l'hôpital quelques heures plus tard.

Julien Magne évoque également les témoignages qui mettaient en cause la production: «Il va falloir que toutes ces personnes qui délivrent des mensonges depuis une semaine soient confrontées à ses images. A la vérité. La vérité qui est filmée est une vérité objective. Les allégations, les mensonges, les malveillances, c'est du subjectif», estime-t-il.

Une autre candidate avait aussi fait un malaise

Julien Magne révèle qu'une candidate a également été victime d'un léger malaise lors de la premier épreuve: «Quelques minutes plus tôt, il est arrivé une mésaventure à une concurrente. Après une longue course, elle vomit suite à cet effort intense. La scène a elle aussi été filmée.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!