Actualisé 21.02.2014 à 13:24

Hockey dames«Je sais toujours où se trouve ma soeur»

Dans l'équipe de Suisse, on trouve deux paires de jumelles. Une entreprise familiale qui tend souvent vers le meilleur.

de
J.-Ph. Pressl-Wenger, Sotchi
La capitaine de l'équipe de Suisse, Julia Marty (au centre, entourée de Sarah Forster, à gauche et Evelina Raselli, à droite) évolue avec sa soeur jumelle tant en club qu'en sélection.

La capitaine de l'équipe de Suisse, Julia Marty (au centre, entourée de Sarah Forster, à gauche et Evelina Raselli, à droite) évolue avec sa soeur jumelle tant en club qu'en sélection.

Il est rare que deux jumeaux évoluent ensemble au niveau international. Du coup lorsque cet état de fait se répète dans la même équipe, on peut parler de phénomène exceptionnel. Les jumelles Julia et Stefanie Marty s'entendent comme larron en foire sur la glace. Julia joue en défense alors que ça sœur attaque. «C'est vraiment sympa de pouvoir jouer avec elle, a reconnu Julia, le lendemain du match pour la médaille de bronze remporté face à la Suède. Je sais toujours où ma sœur se trouve et ça facilite les choses. Je peux aussi lui parler plus directement qu'à d'autres joueuses.»

La paire argovienne a commencé le hockey à Wettingen. «Notre frère aîné jouait déjà et nous voulions absolument nous y mettre aussi, s'est souvenue Julia Marty. Par contre, je ne sais plus qui de Stefanie ou de moi a entraîné l'autre.»

Pas les seules

Leur coéquipière Sarah Forster a remarqué que leurs automatismes étaient bien rodés. «On voit qu'elles se cherchent sur la glace, a détaillé la Jurassienne. Elles jouent dans le même bloc ensemble en club, en Suède. Et ça se ressent. Parfois, elles vont faire une passe vers leur jumelle, même si le marquage est strict.» L'autre fratrie helvétique est représentée par les sœurs Sara et Laura Benz, qui jouent toutes les deux aux Zurich Lions.

Autre formation à profiter de la connivence de jumelles, l'équipe des Etats-Unis alignent même les deux sœurs Jocelyne et Monique Lamoureux – leur papa est un Canadien francophone – dans le même trio d'attaque. Cela n'a toutefois pas suffi pour empêcher le Canada de se parer une nouvelle fois d'or.

La Suisse troisième du classement de l'IIHF

Médaillée de bronze au tournoi olympique, la Suisse a gagné deux rangs au classement de l'IIHF pour figurer désormais au troisième rang. La Suisse n'avait jamais été aussi bien classée. Sacré Champion olympique jeudi soir, le Canada a ravi la première place de ce classement aux Etats-Unis.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!