30.06.2020 à 12:52

Etats-Unis

«Je savais que je n’arriverais pas à atteindre le bâtiment»

Une jeune femme a accouché de son deuxième enfant debout sur le parking d’un centre de naissances, le 19 juin dernier en Floride.

de
joc

Enceinte de neuf mois, Susan Anderson s’attendait à devoir foncer à l’hôpital d’un moment à l’autre. Alors le 19 juin, quand le travail a commencé, la jeune femme et son mari Joseph sont montés dans leur voiture et ont pris la direction du centre de naissances naturelles de Coral Springs (Floride). Le problème, c’est que le deuxième enfant du couple semblait particulièrement pressé de voir le jour, et les événements se sont précipités.

Pendant le trajet en voiture, je me suis retournée vers mon époux et je lui ai dit qu’il fallait que je pousse, confie l’Américaine à Local 10 News. Pour Susan, qui avait prévu d’accoucher dans l’eau, la situation était claire: «Je savais que je n’arriverais pas à atteindre le bâtiment. Le temps que je fasse un premier pas, la tête commençait déjà à sortir», raconte-t-elle. Une caméra de surveillance a immortalisé la folle naissance de la petite Julia.

«Personne ne s’attendait à ce que cela aussi rapide»

Les images montrent Susan penchée en avant, soutenue par son mari. Accourue en catastrophe, une sage femme a juste eu le temps d’attraper le bébé, qui a semble simplement glisser d’entre les jambes de sa maman. «Tout va bien, tout va bien! Je suis une sage femme et elle va avoir un bébé», a lancé Sandra Lovaina à deux policiers s’étant rapprochés pour voir ce qui se passait.

La petite Julia et sa maman ont ensuite lentement regagné l’intérieur du bâtiment, où elles ont été prises en charge. Sandra confie avoir vécu beaucoup de naissances rocambolesques, mais rien de tel. «Jamais dans le parking. (…) Personne ne s’attendait à ce que cela aussi rapide», s’émerveille la sage femme.

Le centre de naissances a partagé la vidéo sur Facebook. «La maman et le bébé vont très bien et nous ne pouvons que rire devant une naissance aussi géniale. Surtout parce que les policiers avaient l’air sacrément choqués», peut-on lire sur le réseau social.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!