Justine Henin: «Je serai de retour à la compétition très rapidement»

Actualisé

Justine Henin«Je serai de retour à la compétition très rapidement»

Justine Henin, ex-numéro un mondiale, a annoncé sur une chaîne de télévision belge son retour à la compétition, quelques jours seulement après celui, gagnant, de sa compatriote et rivale Kim Clijsters, sacrée à l'US Open.

La championne belge avait annoncé sa retraite sportive il y a seize mois.

«J'étais très impatiente et je suis vraiment heureuse et profondément émue de pouvoir annoncer ce soir que je serai de retour à la compétition très rapidement», a dit Henin à l'ouverture du journal de la chaîne RTL-TVI.

«C'est surprenant, parce que le 14 mai 2008, je mettais un terme définitif à ma carrière. Et puis il y a eu un long cheminement personnel. Et puis il y a eu une flamme qui s'est rallumée, je la pensais éteinte», a-t-elle ajouté précisant qu'elle comptait reprendre la compétition en janvier 2010.

«Le but, c'est de revenir en janvier, en Australie. En tout cas sur la saison 2010. Mais quels tournois? Je n'ai pas la maîtrise sur comment se déroulera ma préparation, mais c'est ça l'objectif», a expliqué la championne.

Carlos Rodriguez, son entraîneur, a affirmé de son côté qu'une des raisons du retour de Justine Henin était la volonté de gagner Wimbledon, le seul titre que la championne n'a jamais décroché.

Le journal La Dernière Heure, un quotidien populaire belge, soulignait, avant l'annonce officielle de la championne, que Justine Henin «s'entraîne depuis trois mois afin de préparer des matches d'exhibition à Charleroi et Dubaï, en fin d'année», et qu'elle a «recomposé son staff».

Commande de raquettes

Pour répondre aux règles du code mondial antidopage ratifié par la Fédération internationale de tennis (ITF), toute joueuse ayant figuré dans les 50 premières du classement mondial et qui désire reprendre sa carrière professionnelle doit en informer la Fédération au moins trois mois avant son retour.

En mai 2008 lors de son départ, Justine Henin se voulait catégorique. «Il n'y aura pas de come-back. Ma décision est ferme et définitive. J'ai tout donné et tout vécu durant près de dix années de circuit professionnel. J'ai perdu la hargne, l'envie», expliquait-elle.

Mais ces derniers mois le contexte a évolué. Depuis la mi-août, la presse belge fait état d'indices montrant que l'envie de la compétition démange à nouveau celle qui a remporté 41 tournois, dont sept levées du Grand Chelem.

La joueuse qui devait jouer dans une pièce de théâtre fin 2009- début 2010 avait ainsi renoncé à y participer, avançant des «raisons personnelles» qu'elle avait dit vouloir expliquer «plus tard».

Par ailleurs, selon la télévision publique RTBF, Henin a récemment commandé de nouvelles raquettes, quatorze, soit le nombre de raquettes qu'elle emportait jadis sur le circuit.

En reprenant la compétition, Justine Henin prend le chemin suivi par Kim «maman» Clijsters qui vient de réaliser l'un des plus fracassants retours de l'histoire du sport en remportant il y a une semaine l'US Open, 18 mois après avoir donné naissance à une petite fille.

(ats)

Ton opinion