Alain-Fabien Delon: «Je suis complètement accro à Léa!»
Actualisé

Alain-Fabien Delon«Je suis complètement accro à Léa!»

Alain-Fabien Delon ne s'imagine pas vivre sans sa copine. Du haut de ses 19 ans, le comédien est persuadé qu'elle est la femme de sa vie.

par
Ludovic Jaccard
Le jeune couple vit une véritable passion depuis neuf mois.

Le jeune couple vit une véritable passion depuis neuf mois.

Le fils cadet d'Alain Delon est amoureux et tient à le faire savoir. En couple depuis neuf mois avec Léa Lunghini, le jeune acteur est raide dingue de sa copine. «Sans elle, je ne pourrais pas vivre. Je me sentirais mal. Je suis addict, complètement accro! Je l'aime plus que tout. On ne se quitte jamais plus d'une heure», a confié Alain-Fabien dans «Paris Match». On se connaissait depuis sept ans, puis cela s'est accéléré comme une évidence. Nous passions des heures au téléphone.»

Le Français de 19 ans précise qu'ils sont ensemble 24 heures sur 24. «Quand j'ai un casting, Léa m'accompagne. Si c'est elle qui en a un, j'attends à ses côtés. Personne ne peut nous séparer. C'est la femme de ma vie», affirme-t-il.

Un amour chaque jour plus fou

De son côté, Léa est aussi sur un petit nuage: «C'est mon homme, tendre et si protecteur... Notre amour est chaque jour encore plus fou. Alain-Fabien a changé mon existence. L'amour transforme forcément une vie! Tout est tellement plus fort et plus facile à deux.»

Dans l'entretien, Alain-Fabien évoque également son père, avec qui les rapports n'ont pas toujours été faciles. En 2011, le garçon est passé tout près du drame. Lors d'une soirée qu'il passait avec des amis dans l'appartement genevois de son papa, un coup de feu avait été tiré, blessant grièvement une jeune invitée. «J'ai fait des conneries. Mais c'est comme cela qu'on apprend. J'ai pris toute cette période en pleine gueule. J'étais naïf. Puisque tout cela est derrière nous, j'adorerais partager plein de moments intimes avec lui.»

La téléréalité? Non merci!

Côté professionnel, Alain-Fabien sera bientôt à l'affiche de son premier film, «Les rencontres d'après-minuit», aux côtés de Béatrice Dalle et d'Eric Cantona. Il rêve de la même carrière que son paternel. «J'aimerais faire des films comme mon papa, le mythe du cinéma français. J'ai grandi avec ses films.»

Alors, pas question de se compromettre dans des émissions de téléréalité. On lui a proposé de participer à «Splash», sur TF1, en vain. «Financièrement, la proposition était alléchante, mais j'ai choisi de ne rien faire qui puisse nuire à la longue carrière que je veux faire. Il faut que ma fiancée soit fière de moi et que mon père le soit aussi. Que l'on dise que j'ai bossé pour quelque chose qui en vaut la peine.»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion