Artus: «Je suis fier qu'on ne soit pas capable de me définir»
Publié

Artus«Je suis fier qu'on ne soit pas capable de me définir»

Depuis le début de sa carrière, Artus refuse qu'on l'enferme dans une case et adore qu'on le considère un peu comme un couteau suisse.

par
Julienne Farine
Dans «Duels à Davidéjonatown», Artus incarne plusieurs personnages.

Dans «Duels à Davidéjonatown», Artus incarne plusieurs personnages.

Christine Coquilleau

Sur scène dans «Duels à Davidéjonatown», à la télévision dans «Le meilleur pâtissier professionnel» et même en boutique avec la capsule qu'il a créée pour une marque de vêtements, l'humoriste de 31 ans est partout. Et même à Genève et Lausanne, les 12 et 13 juin 2019, pour présenter son spectacle qu'il définit comme «un western vraiment à l'ouest».

Quand vous jouiez aux cow-boys et aux Indiens enfant, quel rôle préfériez-vous?

Je crois que j'étais le bandit cow-boy qu'on n'arrive pas à attraper et pour la tête duquel il y a une grosse récompense. On a toujours envie de faire un méchant quand on est petit.

Vous venez présenter «Duels à Davidéjonatown» en Suisse, un pays dans lequel vous avez vécu plusieurs années.

Exact, à Lugano. Mes parents avaient envie de changer d'air et de se détendre au bord d'un lac. La Suisse les attirait.

Vous avez appris l'italien?

Oui, je suis bilingue. J'ai vécu au Tessin de 6 à 11 ans, l'âge où on apprend vite.

Vous avez créé une capsule pour la marque Capel. Qu'est-ce qui vous en a donné envie?

C'est une marque spécialisée pour les gens hors normes, soit très grands, soit qui aiment bien la côte de bœuf, comme moi. Quand ils m'ont proposé de travailler avec eux, j'ai dit oui, parce que quand on n'est pas dans la norme, c'est compliqué de s'habiller.

De quoi êtes-vous le plus fier dans votre parcours?

Qu'on ne soit pas capable de me définir. C'était mon but dès le début. On m'avait dit que je n'y arriverais pas et aujourd'hui, je suis fier qu'on se dise qu'Artus est un peu un couteau suisse.

La bande-annonce de «Duels à Davidéjonatown»:

«Duels à Davidéjonatown»:

Le 12 juin au Théâtre du Léman, à Genève

Le 13 juin à la salle Métropole, à Lausanne

Plus d'information et billets sur livemusic.ch

Ton opinion