Actualisé 06.10.2018 à 12:33

Football«Je suis furieux. C'est une honte absolue!»

Dans une diatribe enflammée, Gary Neville a défendu José Mourinho et attaqué le board de MU. «Ils sont incompétents.»

par
Mathieu Aeschmann

Selon le Daily Mirror, José Mourinho vivra tout à l'heure son dernier match à la tête de Manchester United (contre Newcastle à 18h30). Tout le Royaume ou presque est d'accord: MU joue mal et «le Mou» s'enferme dans une caricature de son personnage. Mais le Portugais est-il pour autant le seul responsable du déclin des Red Devils? Gary Neville, légende du club et consultant vedette de Sky, pense tout le contraire et l'a fait savoir vendredi soir avec une passion rare à l'antenne d'une chaîne nationale.

«Si c'est vrai – et je pense que les journalistes ne sortent pas des bombes pareilles sans être blindés – c'est une honte absolue. Pour être tout à fait honnête, je suis furieux. Je suis furieux car je me souviens du limogeage de David Moyes, ébruité la veille, et de celui de Louis van Gaal, annoncé dans la presse également. Si le cas se répète et que José Mourinho entre dans Old Trafford comme un condamné à mort, alors je suis convaincu qu'il va recevoir la plus belle marque de soutien de toute sa carrière. Un soutien auquel je m'associerais.»

"N'importe quel manager aurait des problèmes"

Et l'ancien latéral droit de MU de poursuivre sa démonstration en attaquant frontalement le board du club, sans jamais nommer le CEO Ed Woodward. «Savoir à l'avance que vous serez viré le lendemain, indépendamment du résultat d'un match, c'est une honte absolue. Où sont passées les valeurs du club, ses principes? J'aime profondément ce club. Manchester United m'a tout donné, c'est ma vie. Mais quand vous utilisez quatre managers en six ans, le problème ne vient pas des entraîneurs mais de ceux qui les nomment. Je pense que n'importe quel manager aurait des problèmes dans ce club. Parce que la direction est incompétente dans sa façon de diriger l'entreprise et de recruter son personnel. Il est temps que le board retrouve un minimum de leadership.»

"Ils jouent à Football Manager"

Durant tout l'été, José Mourinho a par exemple réclamé l'achat d'un grand défenseur central pour soutenir les défaillants Bailly et Lindelöf (des recrues qu'il avait lui-même désirées douze mois plus tôt, preuve de sa propre responsabilité). En vain. Gary Neville est revenu sur cet épisode central dans l'escalade des tensions entre le Portugais et sa direction. «Qui au club est qualifié sur le plan du football pour expliquer à José Mourinho que Boateng (Bayern), Alderweireld (Spurs) ou Maguire (Leicester) ne sont pas plus forts que les défenseurs sous contrat? Je ne vois que deux personnes qui ont cette légitimité: Sir Bobby Charlton et Sir Alex Ferguson. Or aucun des deux n'a été consulté. Les gars de la direction sont incompétents. Ils jouent à Football Manager avec le plus grand club du monde. Il faut que cela cesse.»

Le public d'Old Trafford se rangera-t-il derrière l'analyse de Gary Neville? Si tel est le cas, il ne fera pas bon s'asseoir en tribune présidentielle, ce soir à Manchester.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!