États-Unis: «Je suis là, Monsieur le Juge, je ne suis pas un chat!»
Publié

États-Unis«Je suis là, Monsieur le Juge, je ne suis pas un chat!»

Pris au piège d’un filtre, un avocat a vécu un grand moment de solitude lors d’une séance par visioconférence avec un confrère et un juge.

Rod Ponton s’en serait certainement bien passé, mais il vient de rejoindre la liste des victimes de grands moments de solitude lors d’une visioconférence. Depuis le début de la pandémie, les séances via Zoom ou autres Teams sont devenues la norme, mais certains ont encore du mal à en maîtriser les subtilités. Avocat au Texas, Rod Ponton en a fait les frais, pour le plus grand bonheur des internautes.

Lors d’une visioconférence avec le juge Roy Ferguson et un confrère avocat, l’homme de loi est apparu sous les traits d’un mignon petit chat à l’air triste, raconte le «Guardian». Impassible, presque blasé, le juge a chaussé ses lunettes et calmement expliqué à son interlocuteur: «Je crois que vous avez un filtre enclenché dans les réglages de votre vidéo, ce serait bien que vous…» Visiblement confus, le malheureux Rod Ponton a bégayé que son assistante essayait de régler le problème, sans succès.

Un tweet taquin du juge

Cette saynète improbable, qui s’est déroulée sous le regard impassible du troisième participant, a donné lieu à un dialogue surréaliste: «Je suis ici en direct, je ne suis pas un chat», a assuré l’avocat. «Je… je peux voir ça», a répondu le juge, qui a lui-même partagé cette vidéo, mardi sur Twitter. «Si un enfant a utilisé votre ordinateur, avant que vous rejoigniez une audition virtuelle, vérifiez les «options de vidéo Zoom» pour vous assurer que les filtres sont désactivés», a-t-il rappelé.

Taquin, le juge a ensuite rendu hommage au brave Rod Ponton: «Ces moments drôles sont le résultat de l’engagement des acteurs de la justice à faire en sorte que le système judiciaire continue de fonctionner en ces temps difficiles. Toutes les personnes impliquées ont géré la situation avec dignité, et l’avocat filtré a fait preuve d’une incroyable grâce. Un vrai professionnalisme de A à Z.»

Cette histoire amusante est l’occasion d’avoir une pensée émue pour les anonymes nous ayant redonné un peu le sourire en cette période morose.

En pleine réunion virtuelle avec ses collègues, une jeune femme a fait un petit tour par les toilettes. Ella a juste oublié d’orienter sa caméra dans une autre direction.

Un curé italien victime des aléas de Facebook lors d’une messe retransmise en direct.

Cette prof a perdu toute crédibilité en restant prisonnière d’un filtre patate pendant tout un cours.

(joc)

Ton opinion