Actualisé 14.03.2017 à 11:00

Thurgovie«Je suis persuadé à 90% que c'était un loup»

Un lecteur s'est promené à Steckborn (TG), vendredi passé, lorsqu'il a aperçu un animal ressemblant comme deux gouttes d'eau à un loup. Des tests ADN sont actuellement effectués dans le canton.

von
jeb/ofu
1 / 4
Un lecteur alémanique a aperçu un animal qu'il soupçonne être un loup, vendredi (10 mars 2017) à Steckborn (TG).

Un lecteur alémanique a aperçu un animal qu'il soupçonne être un loup, vendredi (10 mars 2017) à Steckborn (TG).

Lecteur reporter/Reto S.
Mais il s'agit en réalité d'un chien, habitant dans la région.

Mais il s'agit en réalité d'un chien, habitant dans la région.

Lecteur reporter/Reto S.
Pour prouver ses dires, la propriétaires de l'animal a fait parvenir des photos de son toutou...

Pour prouver ses dires, la propriétaires de l'animal a fait parvenir des photos de son toutou...

DR

«J'étais en train de me balader à Steckborn (TG) avec mon husky lorsque j'ai vu un autre animal. J'ai d'abord cru que c'était un chien, mais il ne portait pas de collier et il n'y avait pas d'autres personnes dans les environs», raconte mardi à «20 Minuten» Reto S., un lecteur domicilié à Bottighofen (TG). Et d'ajouter: «Lorsque je me suis approché, j'ai vu qu'il pouvait probablement s'agir d'un loup.»

«La bête a immédiatement disparu en forêt»

Le Thurgovien de 33 ans est parvenu à prendre deux photos de l'animal. «Ses mouvements étaient typiques de ceux d'un loup. Il marchait baissé avec la tête vers le bas, comme un loup qui est à la chasse.» Afin de s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un chien, Reto S. a sifflé un coup: «La bête a immédiatement disparu en forêt.» Le trentenaire, qui travaille en tant que conducteur de locomotive, est persuadé qu'un chien aurait réagi différemment: «Les chiens s'arrêtent ou retournent vers leur maître lorsqu'ils entendent un sifflement. Je suis donc sûr à 90% que c'était un loup.»

«Les résultats ne sont pas encore tombés»

Rico Kessler, de Pro Natura, a jetté un oeil aux clichés pris par le lecteur. «On ne peut pas toujours parfaitement distinguer les loups des chiens sur les photos. L'animal sur la photo peut donc être soit l'un soit l'autre», explique l'expert, qui note que seul un test ADN peut apporter une réponse définitive.

Nos collègues alémaniques rappellent que de tels tests sont actuellement effectués dans le canton de Thurgovie. Il se pourrait en effet qu'un loup ait tué plusieurs moutons à Hohentannen et Uesslingen. «Les résultats ne sont pas encore tombés», précise pour sa part Roman Kistler, directeur de l'office cantonal de pêche et de chasse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!