Actualisé 26.04.2016 à 06:03

Berne«Je suis Robert Magneto, j'attire les objets en métal»

Un Biennois a une capacité inexpliquée. Fourchettes et cuillères adhérent à sa peau comme s'il était un aimant vivant.

de
aha/jbm

Même sans traduction d'allemand en français, le phénomène reste étrange.

«J'ai découvert ce don il y a un an environ.» Robert Dragovic, 26 ans, a la capacité de capturer des objets métalliques qui restent comme aimantés sur son corps. Son père en fait de même, tout comme sa mère et sa sœur. Sa copine semble aussi être capable de cette prouesse.

Cause génétique?

Le phénomène serait-il génétique? «J'en sais rien avoue Robert.» Il n'a jamais consulté de médecin pour éclaircir ce mystère. Quelques recherches sur le net ne donnent pas davantage de réponse. Markus Hächler, porte-parole à l'hôpital de l'Île Berne n'a également pas trouvé d'articles scientifiques sur le sujet.

Lors du test effectué devant nos confrères de «20 Minuten», le logisticien a pris une douche pour prouver qu'il ne s'enduisait pas de colle. Il a ensuite déposé des cuillères, des fourchettes, et même un briquet et une boucle d'oreille de son amie. Ces objets ont tenu et n'ont pas été modifiés. Idem dans son dos. Par contre impossible de garder une poêle à frire, tandis qu'un poêlon à raclette s'est aimanté. Le Biennois ajoute que sa force d'attirance des métaux fluctue. «Certains jours, les objets collent mieux et plus longtemps que d'autres» confie-t-il.

Le net en parle

En attendant une explication rationnelle, on peut lire sur wikipedia que la «peau collante» est une énigme. Des vidéos sur Youtube circulent également montrant les mêmes effets sur le métal que ceux constatés avec Robert «Magneto» Dragovic.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!