Actualisé 22.07.2014 à 10:28

Crash en Ukraine

«Je suis sûr que la Russie sait qui sont les auteurs»

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères s'est exprimé sur le crash du vol MH17, en Ukraine, à la suite d'une séance publique au Conseil de sécurité de l'ONU, à New York.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité, lundi soir, la résolution 2166 (2014) qui condamne dans les termes les plus forts possibles l'attaque qui a abattu l'avion de Malaysia Airlines le 17 juillet dans la province de Donetsk en Ukraine. La résolution demande à tous les pays et protagonistes dans la région de collaborer pleinement à la mise en place d'une enquête internationale exhaustive, minutieuse et indépendante sur l'incident, conformément aux directives de l'aviation civile internationale.

La résolution exige que cesse immédiatement toute activité militaire, y compris de la part des groupes armés, dans les environs immédiats du site du crash pour faciliter cette enquête et exige également que l'on contraigne les responsables de l'incident à répondre de leurs actes et que tous les Etats s'associent pleinement aux efforts déployés pour établir les responsabilités. «Le comportement des groupes armés illégaux présents sur le lieu de catastrophe est inacceptable», a déclaré au Conseil de sécurité de l'ONU le Luxembourgeois Jean Asselborn. Il a enjoint ceux-ci à se plier aux exigences du Conseil, à s'abstenir de toute nouvelle action susceptible de compromettre l'intégrité du lieu de la catastrophe et à cesser immédiatement toutes les activités militaires dans son voisinage immédiat.

A cet égard il exige que la Fédération de Russie use «activement et incessamment de son influence sur les groupes armés illégaux afin qu'ils cessent leurs actes et leurs man½uvres sordides visant à empêcher une enquête en bonne et due forme et à faire disparaître des éléments de preuve accablants». S'exprimant par ailleurs sur les ondes de la radio publique allemande Deutschlandfunk, le ministre des Affaires étrangères a affirmé: «Je suis sûr que la Russie sait qui sont les auteurs».

(20 minutes)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!