Charles Bradley: «Je suis une victime de l'amour»
Actualisé

Charles Bradley«Je suis une victime de l'amour»

Le soulman américain a accordé quelques instants à 20 minutes avant son entrée en scène au Montreux Jazz Club, le mardi 9 juillet 2013. Il revient sur ses histoires de coeur et ce qu'elles représentent pour lui.

par
dmz/Mediaprofil

«Si vous connaissiez mon histoire, ce que j'ai traversé...je ne pense pas que beaucoup de monde puisse endurer ce que j'ai traversé. Je suis la victime de l'amour.» C'est avec ces mots très forts que le chanteur définit son rapport aux sentiments humains.

Il explique aussi ce qui l'a poussé à s'accrocher et ne jamais baisser les bras pour percer en musique (il a sorti son premier disque à 62 ans). «Je pense que tout ce que tu portes dans le cœur se manifestera un jour ou l'autre. Cela m'a pris beaucoup de temps, mais aujourd'hui, je me sens très bien par rapport à tout ce qui m'arrive», raconte Charles Bradley. «J'ai plus de douceur en moi, car je me suis battu, j'ai prié pour avoir cette opportunité.»

Montreux Jazz Festival

Du 4 au 21 juillet 2013. Info et billetterie: www.montreuxjazzfestival.com

Ton opinion