Etats-Unis - «Je te promets, je m’en vais! Je ne vais pas t’embêter!»
Actualisé

États-Unis«Je te promets, je m’en vais! Je ne vais pas t’embêter!»

Un randonneur a fait une rencontre pour le moins stressante avec un puma, jeudi dernier dans l’Utah.

Ce qui devait être une randonnée ressourçante s’est terminée dans le grand frisson. Jared Smith était en train de parcourir les sentiers du Big Cottonwood Canyon (Utah) jeudi dernier, quand un puma a soudainement fait son apparition à quelques mètres de lui. «Je me trouvais à un peu plus d’un kilomètre du parking quand j’ai entendu quelque chose sur le côté du chemin», raconte l’Américain à FOX 13. En voyant l’animal surgir, Jared a été pris d’un sursaut.

Ayant les conseils des experts de la faune bien en tête, le randonneur s’est efforcé de ne pas s’enfuir à toutes jambes. Il a gardé tant bien que mal son calme et essayé de paraître «plus grand». Pendant cinq interminables minutes, l’Américain a reculé lentement, répétant inlassablement les mêmes phrases au fauve, qui continuait de se rapprocher dangereusement: «Je m’en vais! Je te promets, je ne vais pas t’embêter!»

«Il n’arrêtait pas de dire à quel point il avait eu peur»

«De temps en temps, le puma bondissait, montrait ses dents et donnait des coups de pattes et de queue (…) Si vous regardez la vidéo en entier, vous pouvez entendre ma voix se briser à ces moments-là parce qu’il me faisait peur», témoigne le randonneur. Jared pense avoir eu affaire à une femelle qui cherchait à protéger ses petits. «Une fois que j’ai senti qu’elle n’était plus proche de moi, j’ai commencé à courir sur le sentier en essayant de prendre le plus de distance possible», raconte l’Américain.

Le jeune papa explique sur Facebook qu’il est encore un peu choqué par cette rencontre, mais qu’il va bien. «Il a été secoué toute la nuit. Il n’arrêtait pas de dire à quel point il avait eu peur et de le répéter encore et encore. On pouvait voir qu’il était absolument terrifié», confie sa femme JaNae. L’Américain ne compte cependant pas renoncer à ses promenades au grand air.

De son côté, la Division des ressources fauniques de l’Utah a salué l’attitude de Jared, qui a agi comme il le fallait. «C’est exactement ce que nous disons aux gens de faire, car s’ils se retournent et courent, cela peut déclencher l’instinct de chasse des pumas», indique le bureau gouvernemental.

(joc)

Ton opinion