Publié

États-Unis«Je trouve honteux qu’il y ait eu des ragots salaces»

Pendant l’invasion du Capitole, Melania Trump supervisait une séance photos à la Maison-Blanche et n’a pas jugé bon d’appeler au calme. Critiquée, elle contre-attaque.

Elle s’était fait très discrète depuis l’intrusion au Capitole de mercredi dernier. Dans un communiqué publié lundi matin sur le site de la Maison-Blanche, Melania Trump est sortie de son le silence. Et la Première dame n’est pas contente. L’épouse du président sortant n’a pas apprécié que les médias rapportent qu’alors que le chaos régnait au Capitole, elle supervisait un shooting photo à la Maison-Blanche. En effet, Melania Trump prépare un livre consacré à «l’histoire de l’hospitalité à la Maison-Blanche» et aux «projets de design qu’elle a réalisés lorsqu’elle était Première dame».

Critiquée pour son apparente indifférence aux événements survenus au Capitole, la Première dame a contre-attaqué, se plaçant dans la position de la victime: «Je trouve honteux qu’autour de ces événements tragiques, il y ait eu des commérages salaces, des attaques personnelles injustifiées et de fausses accusations trompeuses à mon égard. (…) Cette fois-ci, il s’agit uniquement de guérir notre pays et ses citoyens. L’heure n’est pas au profit personnel», s’est-elle indignée.

«Plus en état de s’impliquer»

Melania Trump a également condamné les violences de mercredi dernier, faisant part de sa «déception» et de son «découragement», rapporte CNN. «Ne vous y trompez pas, je condamne absolument la violence qui s’est produite au Capitole de notre nation. La violence n’est jamais acceptable», a assuré la Première dame. L’épouse du président sortant a par ailleurs rendu hommage aux quatre manifestants décédés pendant l’intrusion et aux deux policiers du Capitole morts par la suite.

Alors que les images de l’assaut tournaient en boucle sur les chaînes de télévision, Melania Trump a tenu à terminer son shooting photo. Les médias américains ainsi que la propre équipe de la Première dame s’attendaient à ce qu’elle appelle au calme sur Twitter, ce qu’elle avait déjà fait à plusieurs reprises, notamment durant les manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd. Or, la First Lady n’a pas bronché. Selon une source provenant de la Maison-Blanche, Melania Trump s’est déjà détachée de son rôle. «Elle n’est tout simplement plus en état de s’impliquer mentalement ou émotionnellement», estime cette source.

(joc)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!