Bernard Jonzier à la retraite: «Je vais faire la route 66 en Corvette»

Actualisé

Bernard Jonzier à la retraite«Je vais faire la route 66 en Corvette»

Le sympathique journaliste de la RTS commentera, samedi, son dernier Grand prix moto. A 63 ans, s'annonce une retraite des plus actives.

par
Laurent Siebenmann/GuideTvCinéma

Demain, ça sera la fin de trente-trois ans de commentaires sportifs, sur la RTS. Pas trop ému?

Pour être honnête, je commence à être tendu. Il y a encore dix jours, j'en riais. Et puis, les potes se sont mis à me parler de ma retraite, la presse également... Mon successeur, Matthieu Juttens, a parié une bouteille de champagne qu'il arrivera à me faire pleurer. Un pote médecin va me donner ce qu'il faut pour que Matthieu échoue! (Il rit.)

Autant dire que ce Grand prix des Pays-Bas va réserver des surprises!

Je crois savoir, en effet, que deux ou trois choses se préparent. L'émotion sera bien là.

Question émotion, quelle est la plus grande vécue durant votre carrière?

Le titre mondial de Thomas Lüthi, en 2005, à Valence. Dans mes rêves les plus fous, imaginer un pilote suisse devenir champion du monde, avec Jonzier aux commentaires, c'était impossible! Nous n'avons aucun circuit dans notre pays. Les pilotes vont s'entraîner en Allemagne et font des sacrifices énormes. Alors, de voir ce petit gars super sympa gagner le titre, Jacques Cornu et moi avons chialé comme des mômes.

Sérieusement, vous n'allez pas lâcher la moto?

On verra... (Il sourit.) J'ai d'autres projets, comme collaborer avec Porte-Bonheur, une association qui apporte du rêve aux orphelins suisses. Produire des CD de lectures pour les non-voyants, également. Et puis, faire un bout de la route 66 qui traverse les USA, au volant d'une Corvette. Le pied, pour un début de retraite!

«Grand prix moto des Pays-Bas»

RTS Deux, samedi 30 juin, 12 h 05

Ton opinion