Yacine Belhousse: «Je veux combattre l'idée qu'on est différents»

Actualisé

Yacine Belhousse«Je veux combattre l'idée qu'on est différents»

Yacine Belhousse est un humoriste globe-trotteur. Il se produit en anglais et en français tout autour du monde.

par
Julienne Farine

Vendredi et samedi 26 et 27 mai 2017 à 21 h, le Français de 36 ans jouera son spectacle, «RévolutionS», au Centre pluriculturel et social d'Ouchy. Avant de monter sur scène, il profitera de sa présence à Lausanne pour faire quelques courses.

Vous avez déjàjoué dans plus d'une quinzaine de pays. Vous en profitez pour jouer les touristes?

Ah oui! J'essaie de me balader, de rencontrer les gens et goûter les boissons et la nourriture locales. Quand je suis en Suisse, j'aime aller acheter le thé de la Migros. Je me promène dans Lausanne, mais ce n'est pas vraiment une visite, parce que je suis déjà venu plusieurs fois.

C'est un lieu commun de dire que les Français ne sont pas doués en langues, et pourtant vous jouez aussi en anglais.

J'ai traduit tout mon spectacle pour pouvoir le jouer au Fringe Festival, à Edim­bourg, en 2014. Mon niveau d'anglais n'était pas incroyable, mais je me suis amélioré. Le cliché des Français nuls en langues se valide avec moi, mais on a des ambitions qui contrebalancent notre niveau pas terrible.

C'était plus simple de traduire vos textes plutôt que d'écrire quelque chose de neuf?

Oui, mais c'était surtout pour montrer que l'humour fonctionne dans toutes les régions du monde. C'est le même matériel qui a été joué dans 15 pays différents. L'humour est universel. Je voulais combattre l'idée qu'on est différents et qu'on ne peut pas rire des mêmes choses.

On dit que les humoristes ne sont pas très drôles dans la vie. Est-ce votre cas?

Je ne suis pas le mieux placé pour vous répondre. Dans la vie, je suis plutôt enjoué, j'aime m'amuser et parler avec les gens. Je pense que chaque humoriste a effectivement une sensibilité exacerbée, mais je ne suis pas sûr qu'on puisse dire que nous sommes des clowns tristes.

Ton opinion