01.08.2020 à 12:24

Manifestations à Portland

«Je voulais juste qu’ils voient sur quoi ils tirent»

La mystérieuse jeune femme, qui s’est présentée face aux policiers nue comme un ver, sort du bois et explique les raisons de son geste.

Surnommée «l’Athéna nue», ou en anglais, «Naked Athena» en référence à la déesse grecque de la sagesse et de la stratégie guerrière, la manifestante qui a fait son yoga nue face aux policiers anti-émeutes de Portland a dévoilé son identité dans la presse.

La jeune femme a accordé une interview à un podcast basé à Portland, où elle s’est identifiée comme étant une travailleuse du sexe trentenaire qui se fait appeler «Jen». Elle a commencé par déclarer qu’être nue en public était courant pour elle, peut-on lire dans un journal local. «C’était vraiment calme et terrifiant à la fois, comme être dans l’œil du cyclone».

«Jen» a dit ne pas avoir planifié son action. Elle dit s’être sentie «provoquée» lorsqu’elle a vu les policiers debout «comme s’ils étaient des guerriers, et ils ne le sont pas». «Cette fureur est née en moi… et je me suis dit que je voulais être nue et les affronter». Son copain qui se trouvait avec elle lors de la manifestation a gardé ses vêtements.

Fière du surnom dont on l’a affublée, elle termine en expliquant: «Je voulais juste qu’ils voient sur quoi ils tirent.»

(cga)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!