Porrentruy (JU): «Je voulais un job à 2%... Là, je crains le burnout!»
Actualisé

Porrentruy (JU)«Je voulais un job à 2%... Là, je crains le burnout!»

La Ville jurassienne recherche un auxiliaire de police pour travailler à 5%. L'annonce, très sérieuse, fait sourire les internautes.

par
Caroline Gebhard

«Ce n'est pas une erreur!», sourit Dominique Vallat, chef du service Sécurité de Porrentruy (JU). La Ville recrute bel et bien un auxiliaire de police dont le taux d'activité sera de... 5%. «C'est pour faire une, deux voire trois nuits par mois uniquement», explique-t-il, évoquant une «activité accessoire».

Sur les réseaux sociaux, le taux d'activité annoncé fait sourire et stimule l'imagination des internautes. «Objectif: un PV par semaine», écrit l'un d'eux, alors qu'un autre suppose que la nouvelle recrue aura pour tâche de remplacer les policiers pendant leur pause. «Merde!!! Moi qui cherchais un 2% ... J'ai peur d'être en burnout si j'me lance là-dedans!», commente un homme. Ce à quoi une amie lui répond: «Essaie et si t'es trop stressé, descends à 2,5%!»

En binôme avec des policiers

Le système fait pourtant ses preuves depuis des années à Porrentruy, où les policiers communaux sont épaulés par quelques auxiliaires de police qui ont pour mission de patrouiller en binôme avec eux, en soirée et en fin de semaine. «C'est une paire de bras supplémentaires pour mon agent en cas de coup dur, afin qu'il ne se retrouve pas tout seul, expose Dominique Vallat. Si je n'avais pas ces auxiliaires, il ne pourrait pas travailler seul et il devrait bosser avec la police cantonale qui couvre tout le canton. Donc on n'aurait pas une présence assurée à Porrentruy.»

Depuis la publication de l'annonce, le chef du service Sécurité a déjà enregistré un certain nombre de réactions amusées. Et il prend l'affaire avec beaucoup d'humour: «La prochaine fois, on ne mettra pas le taux d'activité et on évitera de faire rire tout le monde!»

Ton opinion