Granit Xhaka se confie – «Je voulais vraiment partir d’Arsenal»
Publié

Granit Xhaka se confie«Je voulais vraiment partir d’Arsenal»

Le capitaine de la Nati Granit Xhaka, toujours blessé, était l’invité du podcast produit par des fans de son ancien club du Borussia Mönchengladbach. L’occasion pour lui de se livrer sur sa carrière.

par
Adrian Hunziker/lom
Sifflé par ses propres fans, le capitaine d’Arsenal souhaitait quitter Londres cet été.

Sifflé par ses propres fans, le capitaine d’Arsenal souhaitait quitter Londres cet été.

AFP

Blessé depuis la fin du mois de septembre et indisponible jusqu’à la fin de l’année, Granit Xhaka était de passage en Allemagne où il était l’invité de l’émission «MitGeredet». Dans le podcast réalisé par les fans de son ancien club du Borussia Mönchengladbach, le capitaine de la Nati s’est livré sur sa carrière et sa convalescence.

La qualification réussie pour la Coupe du monde

«Le fait que nous ayons participé à cinq tournois depuis 2012 montre ce que la Suisse fait correctement. Je me suis énormément réjoui. Les garçons ont fait du bon travail. J’ai félicité les garçons et l’entraîneur. Quand on voit toute la campagne, on se dit qu’on méritait d’être là directement.»

«J’espère être de retour le plus vite possible. Je suis absent depuis sept semaines. C’est l’os cassé qui fait que le processus prend autant de temps. Je m’entraîne maintenant avec le ballon. Je suis optimiste quant à mon retour dans trois ou quatre semaines.»

Situation tendue à Arsenal

«Je suis là depuis 2016, j’imaginais les choses différemment sur le plan footballistique, que nous pourrions toujours jouer les matches européens. Cela n’a pas fonctionné. Beaucoup de fans sont impatients ici. Mais il faut être patient, nous avons beaucoup de jeunes joueurs et nous sommes sur la bonne voie.»

«J’ai eu des problèmes avec mes propres fans, j’ai été sifflé, c’était très surprenant pour moi, mais le ver était dans le fruit depuis longtemps. Cela m’a affecté. J’exprime mon opinion en public. Quand c’est arrivé, je voulais vraiment partir. Mais Mikel Arteta (ndlr: l’entraîneur d’Arsenal) m’a convaincu du contraire, il m’a donné le coup de pouce nécessaire.»

Granit Xhaka s’est blessé le 26 septembre dernier.

Granit Xhaka s’est blessé le 26 septembre dernier.

AFP

Débuts difficiles en Allemagne

«J’avais 19 ans en arrivant à Mönchengladbach. Mes attentes étaient élevées. Je voulais faire un petit pas. Non pas que Gladbach soit un petit club, mais j’ai eu une bonne discussion avec le directeur sportif Max Eberl et l’entraîneur Lucien Favre. Ils m’ont convaincu, tout s’est bien passé. Je suis très fier d’avoir fait partie de Gladbach. J’ai beaucoup appris là-bas.»

«Lucien Favre a toujours été ouvert et honnête avec moi. Il m’a dit que si je l’écoutais, il ferait de moi le meilleur joueur. Et c’est exactement ce qui s’est passé (ndlr: Xhaka est devenu capitaine de l’équipe à 23 ans). J’avais une super relation avec Lucien Favre. Je suis encore en contact avec lui aujourd’hui, je l’apprécie beaucoup en tant que personne. Pour moi, Favre est un fou de football dans le sens positif du terme. Il rend les joueurs meilleurs, tout simplement.»

Sa relation privilégiée avec Lucien Favre lui a permis de devenir un meilleur footballeur.

Sa relation privilégiée avec Lucien Favre lui a permis de devenir un meilleur footballeur.

imago / Moritz Müller

De retour à Gladbach?

«L’entretien en tête-à-tête avec André Schubert (ndlr: l’entraîneur de l’époque) était très émotionnel. Les adieux aux joueurs et au staff, et ce pendant le camp d’entraînement en Suisse, ont été très durs. Les larmes ont coulé chez moi, mais aussi chez certains coéquipiers. Le temps passé à Gladbach a été extrêmement beau. Je suis quelqu’un d’émotionnel, j’aime beaucoup pleurer.

«J’ai fait beaucoup pour Gladbach. Il me reste encore deux ans et demi de contrat à Londres. Si Max Eberl est prêt à me faire revenir à 32 ans, alors ma porte sera ouverte. Beaucoup de fans savent que je serai heureux de revenir un jour.»

Ton opinion

6 commentaires