Actualisé 25.03.2020 à 19:15

Suisse«Je vous prie d'arrêter de jouer au tennis»

Le président de Swiss Tennis s'insurge contre le comportement de certains joueurs.

de
Sport-Center
Roger Stammbach s'est indigné contre certaines pratiques.

Roger Stammbach s'est indigné contre certaines pratiques.

Keystone

«Il n'est pas fréquent que le président de Swiss Tennis s'adresse sous cette forme à ses membres. Mais nous ne sommes plus dans une situation normale, au contraire.» Telle est l'introduction de la newsletter de René Stammbach diffusée mardi après-midi à l'ensemble du microcosme suisse de la petite balle jaune, ainsi qu'aux médias.

Le «boss» a fustigé le comportement de certains amateurs en cette période de confinement. «J'en appelle à toutes celles et ceux qui partagent une passion pour le tennis: obéissez aux prescriptions des autorités, a-t-il écrit. Nous recevons encore aujourd'hui quotidiennement des questions de joueuses et joueuses de tous âges qui aimeraient bien continuer à s'adonner à leur sport même dans cette situation particulière. «Nous gardons nos distances sur le court et respectons les prescriptions»: tel est l'argument le plus souvent entendu pour nous demander de rouvrir les clubs et les centres de tennis. Même si certaines communes voire certains cantons autorisent encore la pratique du tennis sous certaines conditions, nous vous prions instamment de vous abstenir. Comment pouvez-vous être sûr que vous ne prenez aucun risque de transmission en manipulant des balles, des appareils d'entretien des courts et des poignées d'accès aux terrains! Je vous prie d'assumer votre responsabilité sociale et de renoncer à jouer au tennis actuellement.»

Le jubilé ponctionné

René Stammbach a profité de son intervention pour donner des nouvelles rassurantes au sujet de «son» association faîtière. «Le comité central de Swiss Tennis a décidé de consacrer aux conséquences de la crise actuelle une grande partie de l'argent réuni dans le fonds du jubilé du 125e anniversaire de la Fédération, qui devait être fêté en 2021, a-t-il communiqué. La somme prélevée dans ce fonds s'élève à 500'000 francs. Elle va être remise dans le capital propre de Swiss Tennis, contribuera à compenser des pertes de recettes et assurera des liquidités pour les prochaines semaines.»

Celui qui a été réélu jusqu'en 2023 au sein du comité-directeur de l'ITF a également eu une pensée pour tous les acteurs du tennis suisse: «Je suis conscient que les clubs, les centres, les professeurs et les organisateurs de tournois dans le sport d'élite comme dans le sport populaire sont confrontés à de grosses difficultés financières menaçant leur existence. Le Conseil fédéral a décidé d'engager au total 100 millions de francs supplémentaires dans le sport. Un groupe d'experts réunissant des représentants de la Confédération et de Swiss Olympic élaborent les dispositions et le processus qui permettront l'apport d'une aide aussi rapide et efficace que possible. Ces travaux vont durer quelques jours et l'Office fédéral du sport demande un peu de patience.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!