Fashion - Jean Paul Gaultier ressuscite le prêt-à-porter
Jean Paul Gaultier
Publié

FashionJean Paul Gaultier ressuscite le prêt-à-porter

La collection imaginée par un collectif de cinq jeunes créateurs sera mise en ligne vendredi 28 mai.

par
Camille Pagella

Il y a une semaine, la maison française postait sur son compte Instagram un message énigmatique. «The end», soit la fin d’une ère avec le départ du couturier, son fondateur. Alors, comme pour consoler ses aficionados, la marque de l’enfant terrible de la mode a annoncé, mercredi, le retour du prêt-à-porter, qui n’existait plus depuis plus de six ans (la ligne haute couture seule demeurait). Bella Hadid, mannequin star, en sera l’égérie.

Pour imaginer cette collection, la griffe a fait appel à cinq jeunes créateurs d’horizons et de style différents. La France sera représentée avec la Strasbourgeoise Nicola Lecourt Mansion et le Guadeloupéen Marvin M’Toumo, mais il y aura aussi le duo de designeuses allemandes Cosima Gadient et Christa Bösch (derrière la marque Ottolinger), l’Espagnol Alejandro Gomez Palomo (Palomo Spain) et, enfin, le Brésilien, Alan Crocetti. Ce dernier a d’ailleurs réinventé pour l’occasion l’iconique corset aux seins pointus porté par Madonna.

Unisexe et inclusive

Cette collection de prêt-à-porter unisexe et inclusive, baptisée Les Marins, sera disponible à partir du vendredi 28 mai à 11h. Une sortie prévue quelques jours seulement avant le début du mois de juin, connu comme celui des fiertés, période de visibilité pour la communauté LGBT + avec l’organisation de Prides dans plusieurs pays. Une cause chère au créateur.

Quant à la haute couture, l’ère Jean-Paul Gaultier est bien révolue puisque le couturier avait annoncé prendre sa retraite en janvier 2020 après un dernier show et cinquante ans de carrière au sein de sa propre maison. Conformément à ce qu’il souhaitait, c’est talent différent qui prendra tous les six mois les rênes de la maison. La première sera la japonaise Chitose Abe, créatrice de la marque Sacai.

Ton opinion

1 commentaire