Automobile: Jean Todt veut faire progresser la F1

Actualisé

AutomobileJean Todt veut faire progresser la F1

Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), est bien décidé à faire la révolution dans la Formule 1.

Jean Todt, le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), veut notamment améliorer l'aérodynamique en F1.

Jean Todt, le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), veut notamment améliorer l'aérodynamique en F1.

Jean Todt, le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), a indiqué qu'il est résolu à réduire les coûts et à changer les règlements pour faire progresser la Formule 1, et annoncé un retour possible du KERS dans la reine des compétitions automobiles.

Todt a déclaré mardi à l'Associated Press qu'il est «très sérieux» concernant le retour du KERS pour 2011, alors que les dépenses doivent être réduites pour permettre aux écuries de «survivre». Ce sport peut devenir selon lui «l'ambassadeur des nouvelles technologies».

Le KERS, système de récupération de l'énergie cinétique, permet la récupération de l'énergie générée lors des freinages. Les pilotes peuvent ensuite l'utiliser de façon ponctuelle en appuyant sur un bouton, ce qui donne aux bolides un surplus de puissance pendant quelques secondes. Lancé en 2009, le KERS n'est pas utilisé sur les Formule 1 cette saison.

Le président français de la FIA a annoncé mardi qu'il envisage aussi de changer les règles concernant l'aérodynamique - il souhaite la diminuer - à partir de 2013, afin d'augmenter les possibilités de dépassements en course, ce qui pourrait nécessiter la construction de nouveaux circuits tenant compte des nouveaux paramètres des voitures.

Todt a décrit ses six premiers mois de présidence comme «durs» et demandé de la patience avant de juger l'Allemand Michael Schumacher, septuple champion du monde, de retour à la compétition à 41 ans, après trois années de retraite. (ap)

Ton opinion