STRATÉGIE ÉLECTRIQUE - Jeep met un terme aux moteurs thermiques
Jeep
Publié

STRATÉGIE ÉLECTRIQUEJeep met un terme aux moteurs thermiques

La marque culte américaine Jeep mise dorénavant sur les moteurs électriques. Les Américains sont persuadés que cela ne profitera pas qu’à l’environnement.

par
Dieter Liechti

SUV? Non, les Jeep, du moins quelques modèles, ne sont pas des véhicules utilitaires de sport, mais des véhicules tout-terrain, qui procurent plus de plaisir et ont davantage de sens en dehors des sentiers battus que pour effectuer un trajet Berne-Zurich. Du moins en théorie. Car, sur les 1531 Jeep vendues en Suisse au premier semestre, rares devraient être celles à s’être mouillé ou sali les «pieds». Et lorsque c’était le cas, c’était sans doute dû aux inondations et non en raison de l’esprit d’aventure de leur propriétaire.

Le Jeep Compass S 4xe est équipé d’un moteur hybride rechargeable de 240 ch.

Le Jeep Compass S 4xe est équipé d’un moteur hybride rechargeable de 240 ch.

Jeep
Plus compact, le Renegade est disponible en version hybride rechargeable de 190 ch ou 240 ch. Toujours avec quatre roues motrices.

Plus compact, le Renegade est disponible en version hybride rechargeable de 190 ch ou 240 ch. Toujours avec quatre roues motrices.

Jeep
Le Grand Wagoneer Series III 2020 sera également 100% électrique d’ici 2025.

Le Grand Wagoneer Series III 2020 sera également 100% électrique d’ici 2025.

Jeep

Qu’importe. À l’occasion du 80e anniversaire de la marque, les Américains annoncent une grande offensive électrique. Dès 2025, chaque série de modèles de la filiale de Stellantis devrait comporter au moins une variante 100% électrique – du petit Renegade au futur Wagoneer 4x4 de luxe. D’ici au milieu de la décennie, 70% des ventes mondiales concerneront sans doute des modèles électrifiés, à savoir des véhicules entièrement électriques ou des véhicules hybrides rechargeables, déjà disponibles en Suisse, comme le Compass, le Renegade et le Wrangler.

Silencieux et autonome

Vous avez peut-être des réticences face à l’électrique? Pas de problème pour le patron de la marque, Christian Meunier, car outre la réduction des émissions, il souligne les avantages d’une conduite silencieuse en tout-terrain et la bonne traction du moteur électrique. Et le chef du design, Mark Allen, se réjouit des nouvelles possibilités de conception du moteur.

Mais Jeep poursuit également d’autres projets technologiques. Ainsi, les modèles électriques de la marque seront à l’avenir capables de se déplacer de manière autonome en tout-terrain pendant que leurs occupants pourront admirer le ciel étoilé en position allongée. Est-ce que cela a du sens ou non? Aucune idée. Mais vu que la conduite autonome sur asphalte fait déjà du surplace, on ne devrait pas avoir à craindre de voir des Jeep autonomes sillonner les sentiers de randonnée (ce qui est de toute façon interdit chez nous) avant longtemps. Ce qui est plus judicieux et qui devrait être possible à l’avenir est le chargement P2P (pair-à-pair). Une voiture dont la batterie est chargée à bloc pourra transférer son énergie directement à un véhicule dont la batterie est plus faible, par le biais de câbles. Ce qui a l’avantage de fonctionner en ville, également.

Ton opinion