Unsplash
17.09.2020 à 17:00

body#JeGardeMesPoils: elles disent non au diktat de l’épilation

Insultée pour avoir affiché ses poils sur Twitter, une internaute a reçu une vague de soutiens sur le réseau social.

de
Marie-Adèle Copin
17.9.2020

À l’origine, Mélanie avait simplement tweeté le 8 septembre une réflexion sur le fait qu’elle trouvait les termes «prise mâle» et «prise femelle» déplacés en électricité. Un compte anti-féministe, visiblement fâché, est alors monté au créneau en postant une ancienne publication de la jeune femme datant du 27 août où elle affichait ses poils.

Mélanie a écrit sur Twitter qu’elle aimerait qu’on arrête de juger les femmes qui assument leur pilosité. «Je veux changer le regard de la société. Qu’on puisse accepter que les femmes aient des poils et pas qu’ils ne sont pas forcément blonds en quantité infime et uniquement aux aisselles.»

De nombreux commentaires haineux envers la jeune femme ont afflué. Heureusement, elle a également reçu beaucoup de soutiens. Des internautes ont créé le 14 septembre le hashtag #JeGardeMesPoils, devenu viral. Des femmes témoignent et rappellent que, comme les hommes, elles ont des poils et que les épiler ou non, relève de leur libre choix.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!