Los Angeles - Jennifer Aniston: «Je suis vraiment en paix maintenant»
Publié

Los AngelesJennifer Aniston: «Je suis vraiment en paix maintenant»

Après moult tourments, l’actrice américaine a suivi une thérapie qui lui a permis d’être enfin sereine.

À 52 ans, Jennifer Aniston se sent libérée des multiples pressions qu’elle a subies durant des années.

À 52 ans, Jennifer Aniston se sent libérée des multiples pressions qu’elle a subies durant des années.

Getty Images via AFP

Si Jennifer Aniston peut se targuer d’avoir une brillante carrière depuis trente ans, tout n’a pas été rose pour l’actrice révélée dans «Friends». Pendant des années, l’ex-femme de Brad Pitt et de Justin Theroux, qui n’a jamais eu d’enfants, a subi la pression de ses proches qui ne comprenaient pas pourquoi elle ne fondait pas une famille. «Parfois vous ne pouvez pas empêcher les membres de votre famille ou d’autres personnes de vous faire des remarques du genre: «Qu’est ce qui se passe? Tu vas avoir un bébé? Tu vas bientôt te marier?» confie l’Américaine de 52 ans dans «People».

 force d’être jugée en permanence sur sa vie privée, Jennifer s’est sentie mal. C’est en consultant des psychiatres qu’elle a pu se libérer du regard des autres. «J’ai suivi énormément de thérapies, précise-t-elle. Le fait d’être une célébrité apporte beaucoup de choses incroyables, mais cela engendre aussi plein d’aspects négatifs, parce qu’on est juste des humains et on est scrutés par tout le monde.» Aujourd’hui, la star a compris que «la conscience de soi» était la solution à ses problèmes. Elle pratique la méditation et le yoga tous les jours. «Je suis vraiment en paix maintenant. Je crois en l’humanité, même s’il y a tellement de choses qui nous découragent d’y croire.» Si elle n’a pas retrouvé l’amour d’un homme, la comédienne ne s’appitoie pas pour autant sur son sort. Bien au contraire. «J’ai un job que j’aime, des gens dans ma vie qui comptent énormément, j’ai des chiens merveilleux. Je suis juste une personne chanceuse et bénie», constate-elle.

(lja)

Ton opinion

4 commentaires