Actualisé 11.11.2008 à 11:11

Sunrise

Jens Alder n'est plus le patron de TDC

Jens Alder, patron de Swisscom jusqu'en janvier 2006, n'est plus à la tête de l'opérateur danois TDC, maison mère de Sunrise. Il est remplacé avec effet immédiat.

Il n'aura exercé sa fonction qu'à peine deux ans avant de la céder dès fin novembre à son successeur Henrik Poulsen.

Le groupe danois justifie le changement par l'accomplissement «avec succès» de la tâche assignée à Jens Alder, a-t-il indiqué mardi par la voix de son président du conseil d'administration Vagn Sörensen. La mission a notamment consisté à optimiser le fonctionnement de TDC, en renforçant son activité de base.

Départ de Swisscom

Jens Alder, 50 ans, avait entamé son travail le 1er novembre 2006. Dix mois plus tôt, il avait quitté avec fracas la présidence de la direction de Swisscom, après l'avoir tenu six ans, pour exprimer son désaccord avec le nouveau cadre fixé alors par la Confédération, en sa qualité d'actionnaire majoritaire du géant bleu.

La réorientation stratégique définie par le Conseil fédéral, sous l'impulsion notamment de son ancien membre non réélu Christoph Blocher, se concentrait sur la politique d'expansion à l'étranger. Elle voulait en particulier canaliser les vues de Swisscom afin de ne pas voir se renouveler l'expérience douloureuse de Swissair.

Se concentrer sur les clients

Parti, Jens Alder avait été remplacé de suite par l'actuel patron de Swisscom, l'Allemand Carsten Schloter, jusque-là à la tête de la division Swisscom Mobile. Depuis deux ans, il incarnait donc indirectement Sunrise, dans la mesure où l'entité helvétique de TDC possède son propre patron pour la Suisse, à savoir Christoph Brand.

«Le processus de recentrage de TDC a atteint un point où il est temps d'ouvrir un nouveau chapitre», explique encore Vagn Sörensen, cité dans le communiqué. Le groupe danois entend ainsi mettre l'accent ces prochains mois sur ses clients.

Homme du sérail

Le successeur de Jens Alder a donc pour nom Henrik Poulsen, 41 ans, un pur produit maison. Jusqu'ici, il évoluait en effet dans l'équipe agissant à la tête de la plus grande division de l'opérateur, celle du réseau fixe en Scandinavie.

Quant à Jens Alder, il a fait part de son sentiment de devoir se plier à la volonté de son employeur. «Le conseil d'administration (de TDC) souhaite un nouveau profil pour le développement de l'entreprise. Ce sont là les conditions pour un patron et je l'accepte naturellement», dit-il, cité aussi dans le communiqué.

Encore administrateur de Sunrise

Le départ de Jens Alder a également des conséquences en Suisse, où il occupait la présidence du conseil d'administration de Sunrise. Il est remplacé dans cette fonction par son successeur, Henrik Poulsen, tout en conservant un simple siège de membre de l'organe de surveillance du numéro deux des télécoms en Suisse.

En comparaison avec Swisscom, TDC est un opérateur sensiblement plus petit. Au premier semestre 2008, il a réalisé un chiffre d'affaires en légère baisse de 1,3% à 19,5 milliards de couronnes danoises (3,92 milliards de francs), contre un montant de 5,99 milliards de francs pour le géant bleu (&17,6%).

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!