Actualisé 19.03.2013 à 20:18

FranceJérôme Cahuzac démissionne

Le ministre du Budget français va quitter le gouvernement, a-t-on appris mardi. Il est au coeur d'une polémique liée à des soupçons de fraude fiscale via un compte en Suisse.

Le président François Hollande a décidé de mettre «fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac, à sa demande» et de le remplacer au Budget par Bernard Cazeneuve, actuel ministre des Affaires européennes, a annoncé mardi soir l'Elysée, peu après l'annonce par le parquet de Paris de l'ouverture d'une information judiciaire visant M. Cahuzac.

Cette démission du grand argentier du gouvernement survient à un moment particulièrement délicat: Jérôme Cahuzac avait commencé lundi à recevoir les autres ministres pour déterminer les économies envisagées pour réduire les déficits publics.

Cahuzac réaffirme son innocence

Jérôme Cahuzac a réaffirmé son «innocence» et dénoncé le «caractère calomniateur» de l'accusation selon laquelle il a détenu un compte à la banque suisse UBS. Il ajoute, dans un communiqué, avoir décidé de présenter sa démission au président François Hollande «par respect pour le bon fonctionnement tant du gouvernement que de la justice».

«Cela ne change rien ni à mon innocence ni au caractère calomniateur des accusations lancées contre moi et c'est à le démontrer que je vais désormais consacrer toute mon énergie», a déclaré M. Cahuzac.

Assurant que «servir» la France «dans cette période difficile a été un honneur», il s'est engagé à «continuer à soutenir l'action» du «gouvernement» et a exprimé sa «gratitude» au président de la République et au Premier ministre «pour la confiance et le soutien qui ont été constamment les leurs».

Fortune dans les implants capillaires

Ce chirurgien de 60 ans, qui a fait fortune dans les implants capillaires, a toujours nié avoir détenu un compte en Suisse. Mais sa position était devenue très difficile mardi, lorsque le parquet a annoncé mardi l'ouverture d'une information judiciaire notamment sur des faits présumés de blanchiment de fraude fiscale.

M. Cahuzac a aussitôt été remplacé par Bernard Cazeneuve, actuel ministre des Affaires européennes. Et M. Cazeneuve est remplacé aux Affaires européennes par Thierry Repentin, actuel ministre délégué à la formation professionnelle.

Ouverture d'une information judiciaire

Le parquet de Paris a ouvert mardi une information judiciaire contre X, notamment pour blanchiment de fraude fiscale. Une enquête de police ouverte en janvier visait jusque-là à déterminer si Jérôme Cahuzac avait ou non détenu un compte bancaire en Suisse afin de dissimuler des revenus au fisc.

Le parquet estime désormais que seul un juge d'instruction est à même de mener des investigations suffisamment contraignantes pour percer le secret bancaire en Suisse, mais également à Singapour, où ce compte aurait pu être transféré. (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!