Actualisé 06.11.2013 à 16:42

Japon

«Jetman» survole le Mont-Fuji

L'aviateur suisse Yves Rossy a survolé plusieurs fois ces derniers jours le Mont-Fuji, symbole sacré du Japon, avec sa seule aile à réaction.

«C'est un privilège fantastique que d'être un petit moustique qui tourne autour de cette grosse montagne», a déclaré «Jetman», un ancien pilote de l'aviation militaire suisse et un spécialiste des vols à grand spectacle, après avoir survolé le Mont-Fuji, au Japon.

A 54 ans, Yves Rossy, a volé neuf fois autour du volcan, simplement accroché à son aile de 60 kilos propulsée par 4 petits réacteurs, avec des pointes à 300 km/h. Il la dirige sans aucune manette, rien que par les mouvements du corps et de la tête.

Pour chacun de ses vols de 10 minutes, il s'est laissé tomber d'un hélicoptère qui est monté jusqu'à 3657 mètres, avant d'ouvrir un parachute à environ 790 mètres d'altitude pour l'atterrissage de son aile de deux mètres en fibre de carbone.

«C'est très impressionnant. Une forme parfaite, un énorme volcan, vous le ressentez aussi bien sur terre que dans les airs», a-t-il dit mercredi devant la presse en évoquant la montagne symbole du Japon.

Lui-même a gravi à pied les 3776 mètres du Fuji-Yama avec des centaines de Japonais. «Et je peux dire que j'en ai encore mal aux jambes», a raconté ce pilote de la Swiss International, en congé sabbatique.

«Jetman» a déjà traversé la Manche avec sa drôle de machine, survolé le Grand Canyon et la ville de Rio de Janeiro.

Son projet immédiat: entraîner un «Jetman junior», un «disciple» âgé de 30 ans qui vole déjà avec cette aile et avec lequel il espère bientôt monter des vols en duo.

(ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!