Publié

ThurgovieJeune politicien condamné pour avoir lié pédophilie et homosexualité

Un tweet avait valu à un jeune homme l’exclusion de son parti. Il vient d’être un des premiers condamnés par la nouvelle norme pénale antiraciste et antihomophobie.

Ce genre de propos ne passe plus. 

Ce genre de propos ne passe plus.

Un jeune homme de 18 ans, ancien membre de la section thurgovienne du Parti évangélique, vient d’être condamné par ordonnance pénale à une peine de 30 jours-amende avec sursis, à une amende de 300 francs et à 423 francs de frais de procédure. Selon le «Tages Anzeiger», il est l’un des premiers condamnés depuis l’entrée en vigueur de la norme pénale antiraciste, révisée pour y inclure les propos homophobes après la votation populaire du 9 février 2020.

S’exprimant dans un tweet dans le cadre du débat sur l’adoption d’enfants par des couples homosexuels, le jeune homme avait estimé que permettre à deux hommes ou à deux femmes d’adopter «encouragerait la pédophilie». Avant sa condamnation pénale, sa prise de position lui avait valu d’être exclu du Parti évangélique.

Côté justice, le Ministère public thurgovien considère que le propos «dépeint les homosexuels comme des êtres humains inférieurs» et tombe sous le coup de l’article 261bis du Code pénal.

(ywe)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!