21.11.2020 à 08:55

Coronavirus aux États-Unis«J’imagine qu’on va y aller comme ça»: 83 invités, 32 cas positifs

Près de la moitié des invités d’un mariage célébré le 31 octobre dans l’Ohio ont contracté le Covid-19. Le jeune couple admet avoir fait preuve de négligence.

von
joc

La lune de miel aura été de courte durée pour Mikayla et Anthony Bishop, mariés le 31 octobre à Cincinnati (Ohio). Deux semaines après la noce, 32 de leurs 83 invités sont positifs au coronavirus, dont trois de leurs grands-parents, deux ayant dû être hospitalisés. Les deux tourtereaux, qui sont aussi tombés malades, pensaient pourtant avoir tout fait juste: ils avaient fait passer leur liste d’invités de 200 à 85, disposé des masques et du gel désinfectant à l’entrée de la salle et avaient placé les tables à bonne distance les unes des autres.

Aujourd’hui, le constat du jeune couple est amer, rapporte «People». «Les mariages font vraiment peur en ce moment. Je ne pensais pas que près de la moitié de nos invités tomberaient malades», confie Mikayla. La jeune femme raconte avoir été prise d’une bouffée d’angoisse au moment d’entrer dans l’église au bras de ses parents. «La première chose que j’ai vue, c’était le visage de tout le monde. Alors j’ai réalisé que personne ne portait de masque. J’étais en train de marcher jusqu’à l’autel. Nous ne pouvions rien faire», explique-t-elle.

«La «super contaminatrice», c’était la piste de danse»

«Oh, eh bien j’imagine qu’on va y aller comme ça», s’est pour sa part dit Anthony. D’après le couple, c’est lors de la réception que toutes les mesures de précaution ont volé en éclats. «Après le repas, après le gâteau. La «super contaminatrice», c’était la piste de danse. Tous près les uns des autres, sans masque. Vous êtes dans l’instant. Vous vous amusez. Vous ne pensez plus au Covid», raconte la jeune mariée.

C’est lors de leur voyage de noces en Caroline du Nord que les deux amoureux ont commencé à ressentir les premiers symptômes de la maladie. Puis leur téléphone s’est mis à sonner. «Chaque jour, nous recevions un appel. Oh, il y a une autre personne. Et encore une autre. Cela a commencé à nous coûter cher», témoigne Mikayla. Aujourd’hui, le couple se sent coupable d’avoir exposé tous ces gens, en particulier leurs grands-parents: «Ce qui est fou, c’est qu’ils étaient les seuls à porter un masque tout du long», déplorent les jeunes mariés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!