Actualisé 26.06.2008 à 18:44

«Jimmy Jump», l'empêcheur de tourner en rond

Surgissant de nulle part, un intrus s'est jeté sur le terrain du stade de Bâle mercredi. Présenté comme un fervent défenseur de la cause tibétaine, le gêneur s'avère être un professionnel.

Il devient de plus en plus difficile pour Jimmy de «jumper» sur le gazon vert des stades. Présent dans les gradins lors du match des Celtics contre le FC Barcelone à Glasgow, son camouflage en kilt local n'a pas dupé les forces de police. Le supporter catalan, qui s'était fait remarquer lors de la finale de l'Euro 2004, a dû suivre son équipe favorite flanqué de quatre surveillants.

A Bâle, les stadiers n'avaient pas l'œil aussi aiguisé. Jimmy Jump, de son vrai nom Jaume Marquet Cot, a réussi à courir vers les joueurs en action. Mais pas longtemps: poursuivi par quatre agents de sécurité, le sprinteur déjanté s'est retrouvé plaqué sur le sol.

(pto/maf)

Euro 2004, finale: Jimmy Jump se jette dans les goals portugais

Paris 2007, finale de la Coupe du Monde de rugby: Jimmy se mélange à la mêlée

Circuit de Catalunya: Jimmy à l'arrivée b>

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!