Motocyclisme: Joan Mir et Suzuki font le break
Publié

MotocyclismeJoan Mir et Suzuki font le break

Chute initiale de Fabio Quartararo, démonstration de force des deux Suzuki: Joan Mir a fait un pas décisif vers le titre mondial MotoGP.

par
JCS
Joan Mir sur le podium du Grand Prix d’Europe dimanche en Espagne.

Joan Mir sur le podium du Grand Prix d’Europe dimanche en Espagne.

KEYSTONE

Le neuvième vainqueur différent du championnat du monde MotoGP 2020 est connu: l’Espagnol Joan Mir, leader du classement général, a réussi un récital lors du GP d’Europe, sur le circuit Ricardo Tormo, à Cheste, près de Valence (Esp).

La course a été dominée par les deux Suzuki de Mir et d’Alex Rins, qui a dû céder le commandement à son équipier lorsqu’il a commis sa seule erreur de la journée (un changement de vitesses raté). Il y avait longtemps déjà que Fabio Quartararo avait perdu toutes ses chances (chute dans le premier tour), alors que Maverick Viñales, obligé de partir du couloir des stands, partait battu d’emblée. C’est Pol Espargaró (KTM), un troisième Espagnol, qui complète le podium.

Dans les deux autres catégories, le championnat est totalement relancé avec les chutes des deux leaders, l’Espagnol Albert Arenas en Moto3 et le Britannique Sam Lowes en Moto2. Douzième dans le premier tour, Tom Lüthi et son équipe n’ont jamais trouvé la solution; celui qui avait été sacré champion du monde 125 cm3 sur ce même circuit il y a quinze ans, termine dix-neuvième.

En Moto3, Jason Dupasquier (chute lors du warm-up matinal), se classe dix-huitième, pas loin de son premier point mondial.

Ton opinion

14 commentaires