Accident fatal: Jocelyn Quivrin conduisait un bolide plus puissant qu'une Ferrari
Actualisé

Accident fatalJocelyn Quivrin conduisait un bolide plus puissant qu'une Ferrari

L'Ariel Atom que conduisait l'acteur français décédé dimanche soir est un véhicule ultrapuissant, plus rapide qu'une Ferrari ou une Porsche, «pas vraiment faite pour la route», selon un spécialiste.

par
fab

Jocelyn Quivrin est décédé dimanche soir, brulé vif dans la voiture qu'il conduisait, après avoir percuté de plein fouet une paroi du tunnel de Saint-Cloud, en banlieue parisienne. L'acteur et compagnon d'Alice Taglioni roulait dans un roadster Ariel Atom, une voiture aux accélérations dignes d'une F1, selon ce qu'un spécialiste a expliqué à l'AFP.

«Avec 300 chevaux pour 500 kilos, il lui suffit de 2,8 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et de 12 secondes de 0 à 200 km/h», a précisé Stéphan Pierantoni, gérant de Racing Formula dans le Var qui propose des stages de conduite sur ce roadster.

«C'est un véhicule à ne pas mettre dans toutes les mains», prévient Stéphan Pierantoni, «car il ne dispose pas d'assistance au pilotage ou au freinage comme un véhicule courant».

Puissance et apparence proches d'une F1

Equipée d'un moteur Honda Civic de type R K20, l'Ariel Atom peut développer une puissance, selon les motorisations, de 245 CV à 300 CV pour un poids total de 500 kg et une vitesse maximum de 240 km/h. Une version encore plus puissante de 500 CV est prévue en 2010.

Outre sa puissance, l'Ariel Atom se rapproche des F1 par sa construction. «C'est en fait un moteur sur un châssis avec deux sièges baquet sans airbag» et sans pare-brise, résume ce spécialiste qui a importé de Grande-Bretagne le premier exemplaire en France.

«Pas vraiment une voiture faite pour la route»

«C'est une voiture sportive très vive, plus puissante qu'une Porsche ou une Ferrari en comparant le rapport poids/puissance», relève-t-il. «Très sûre sur circuit, elle nécessite pour la conduite sur route un réglage très fin de ses suspensions mais ce n'est pas vraiment une voiture faite pour la route», conclut Stéphan Pierantoni.

Des informations confirmées à 20minutes.fr par Sylvain Vetaux, journaliste du magazine Auto-Plus, qui a testé le bolide: «L'Ariel Atom est clairement à ranger dans la catégorie des super sportives. Le fabricant n'a pas opté pour une vitesse de pointe très élevée mais pour des accélérations, très véloces. Au volant d'une Ariel Atom, on a les mêmes sensations que sur une moto sportive. C'est une voiture plus radicale qu'une Porsche ou qu'une Ferrari.»

Quelques vidéos d'Ariel Atom

(fab/afp)

Les stars rendent hommage au défunt et soutiennent Alice Taglioni

Suite au décès de Jocelyn Quivrin dimanche, les témoignages de sympathie se sont succédés. Frédéric Mitterrand a regretté la disparition de «l'un des visages les plus séduisants du cinéma français avec déjà une palette de registres exceptionnelle», «fauché en pleine jeunesse et au moment où son talent accédait à une belle reconnaissance».

Bénabar, qui avait joué avec lui dans «Incognito» a déclaré dans Le Parisien: «Il incarnait l’inverse du drame justement. C’était quelqu’un de très lumineux, talentueux comme c’est pas permis.(...) Sur le tournage il était agréable avec tout le monde. Il était beau mais en même temps avec une tronche qui lui avait permis de jouer des rôles profonds dès son plus jeune âge». Ce à quoi Franck Dubosc a ajouté : «Tout lui souriait. 30 ans, beau, tout juste papa, heureux avec sa femme Alice Taglioni, en pleine ascension professionnelle...Il allait devenir un acteur qui compte dans le cinéma».

D’autres acteurs français dont Jean Dujardin, Alexandra Lamy ou Gérard Jugnot se sont rendus au domicile du couple pour apporter leur soutien à la compagne de Quivrin, Alice Taglioni.

Ton opinion