Etats-Unis - Joe Exotic remporte une petite victoire derrière les barreaux

Publié

États-UnisJoe Exotic remporte une petite victoire derrière les barreaux

Condamnée pour avoir commandité le meurtre de sa rivale, la star de «Tiger King» va bénéficier d’une révision de sa peine de prison.

Maigre consolation pour Joe Exotic, star de la série «Tiger King» sur Netflix. Mercredi, une Cour d’appel fédérale a confirmé la condamnation de l’Américain, incarcéré depuis janvier 2020 pour avoir commandité le meurtre de sa grande rivale, une opération qui avait finalement échoué. Mais sa peine de 22 ans de prison sera révisée en raison d’une erreur dans le calcul. Joe Exotic, de son vrai nom Joseph Maldonado-Passage, avait été reconnu coupable d’avoir payé des tueurs à gage pour se débarrasser de Carole Baskin, PDG de Big Cat Rescue. Il avait également été reconnu coupable d’avoir falsifié des documents relatifs à la faune sauvage et d’avoir abattu et vendu des tigres, une espèce menacée d’extinction.

Au moment de la condamnation de Joe Exotic en janvier 2020, le juge n’avait pas regroupé les deux chefs d’accusation de tentative de meurtre commandité, malgré le fait qu’ils «partageaient un objectif criminel commun» et faisaient partie de la même «ligne de conduite. (…) Cette erreur d’interprétation des lignes directrices doit être annulée», a déclaré la cour fédérale. En clair, si la cour avait regroupé les deux accusations de tentative de meurtre commandité, le score total de l’infraction d’Exotic aurait été de 37, avec une fourchette de peines de 210 à 262 mois. Au lieu de cela, les chefs d’accusation non regroupés ont produit une note finale de 39, avec une fourchette de peines plus longue, entre 262 et 327 mois.

Une grâce présidentielle qui n’est jamais venue

Cette décision ne changera finalement pas grand-chose pour Joe Exotic, qui devra tout de même purger une longue peine de prison. Son avocat, toutefois, se dit satisfait et optimiste: «Je savais, lorsque j’ai accepté de représenter Joe, qu’un appel serait difficile, mais je savais aussi que la loi était de son côté. Je suis convaincu que la décision d’aujourd’hui n’est que l’une des nombreuses victoires à venir pour Joe, et sa liberté éventuelle», s’est félicité Me Brandon Sample. La date de la nouvelle sentence n’a pas encore été fixée, indique BuzzFeed News.

Rappelons, pour ceux qui n’ont pas vu «Tiger King», que Joe Exotic était le directeur d’un parc abritant de très nombreux tigres en Oklahoma. Carol Baskin, la responsable d’un sanctuaire pour fauves en Floride, cherchait à faire fermer le zoo de son rival, qu’elle accusait de maltraitance. La guerre sans merci que se faisaient les deux protagonistes a failli virer au drame: Joe Exotic a tenté de faire assassiner sa détractrice par des tueurs à gage. Incarcérée en janvier 2020, la star de la série Netflix croyait dur comme fer que Donald Trump allait lui accorder un pardon présidentiel avant de quitter le pouvoir. Force est de constater qu’elle s’est trompée.

(joc)

Ton opinion