Joeystarr, bête de scène engagée et pleine d'humour
Actualisé

Joeystarr, bête de scène engagée et pleine d'humour

LAUSANNE – C'est une salle des Docks bondée qui a accueilli samedi soir le pilier du rap français.

Epaulé par les DJ James, Naughty J et Dadoo, ancien membre de KDD et réalisateur de son dernier album, «Gare au Jaguarr» (le premier en solo), Joeystarr a «mouillé le maillot» tout au long de son show. Alternant titres récents et classiques des NTM, il a comblé le public, composé surtout de fans de la première heure. Entre les morceaux, Joeystarr a maintenu la flamme avec ses «Y a du monde?», hurlés avec sa voix rocailleuse. Se targuant d'être un «professeur en sodomie verbale dans la catégorie des hétéro kings», il était en grande forme, traitant MC Jean Gab'1 de «pompe à vélo», Doc Gynéco de «grand légume noir qu'on n'a pas assez arrosé» et Sarkozy de «nabot à corps de hyène et à tête de Judas». Aigri par les candidats à la présidentielle française, Joeystarr a expliqué son engagement sur le terrain en lançant: «Si tu t'occupes pas de politique, c'est elle qui va s'occuper de toi.» Précisant qu'il ne fera jamais de politique, il s'est montré impliqué dans les problèmes actuels en faisant répéter au public: «Solidarité avec les sans-papiers et les démunis», avant de s'exclamer: «Eh ben, contrairement à ce qu'on dit, elle est réactive, la jeunesse suisse!» Sur scène, le Jaguarr était accompagné par un batteur, un bassiste et un guitariste donnant une ampleur supplémentaire à ses morceaux, dont le «Seine-Saint-Denis Style» remixé en version rock qui restera dans les annales. Un grand moment.

Fabrice Aubert

Ton opinion