Motocyclisme: Johann Zarco en pole, Aleix Espargaró héroïque

Publié

MotocyclismeJohann Zarco en pole, Aleix Espargaró héroïque

Le Français a signé le meilleur temps des qualifications à la veille du GP de Grande-Bretagne. L’Espagnol, lui, a pris la 6e place après avoir subi un impressionnant accident un peu plus tôt, lors des essais libres.

par
Jean-Claude Schertenleib
Johann Zarco s’élancera en tête d’un Grand Prix pour la 8e fois de sa carrière.

Johann Zarco s’élancera en tête d’un Grand Prix pour la 8e fois de sa carrière.

Imago

Marc Márquez n’est plus le détenteur du meilleur temps absolu sur le circuit de Silverstone, en Grande-Bretagne, le plus long du championnat du monde MotoGP. Précision: le premier à avoir battu cette marque, Aleix Espargaró, a été victime une heure avant son exploit d’un terrifiant «highside» lors de l’ultime séance d’essais libres. Ejecté de sa moto à 180 km/h, le pilote Aprilia est retombé lourdement au sol, avant d’être déposé sur une civière, puis de se relever pour rejoindre le centre médical du circuit, soutenu par deux personnes. Immédiatement, tous les contrôles réalisés n’ont laissé apparaître aucune fracture, mais des contusions aux deux chevilles.

Déclaré «fit» pour la suite du week-end, le dauphin actuel de Fabio Quartararo (Yamaha) au championnat s’est ensuite préparé pour la phase finale des qualifications. Un premier tour d’installation pour voir, un jeu de pneus neufs et voilà que le chronomètre allait s’affoler, Espargaró prenant momentanément la pole position, avant d’être devancé d’abord par Quartararo, puis par Miller (Ducati) et Johann Zarco (pole position pour le Français de chez Ducati), avant que Bagnaia (Ducati) se place juste devant lui, au cinquième rang de la hiérarchie.

Reste que l’exploit de l’aîné des frères Espargaró est de taille et que la course, dimanche, pourrait bien se jouer sur deux échelons: Zarco, Viñales et Miller en première ligne, Quartararo, Bagnaia et Aleix Espargaró juste derrière eux. Bien difficile, ce samedi soir, de désigner un net favori. Et plus difficile, encore, d’imaginer la course de Quartararo, qui espérait s’élancer de la première ligne pour pouvoir limiter les dégâts au moment où il devra – dans les quatre premiers tours – observer sa punition de «long lap», consécutive à son erreur du GP des Pays-Bas, il y a cinq semaines. Parieurs: bon courage!

Les deux autres pole positions de ce GP de Grande-Bretagne à l’horaire bouleversé (Moto3 à 12h20, MotoGP à 14 heures, Moto2 à 15h30, heure suisse) reviennent au Brésilien Diogo Moreira (KTM) en Moto3 et à l’Espagnol Augusto Fernández (Kalex) en Moto2.

Ton opinion

0 commentaires