Attentats en France: John Kerry se rendra vendredi à Paris
Actualisé

Attentats en FranceJohn Kerry se rendra vendredi à Paris

Le chef de la diplomatie américaine a annoncé lundi qu'il serait vendredi en France pour des entretiens après les attentats jihadistes qui ont fait 17 morts la semaine dernière.

1 / 293
05.01.2017 De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»...

05.01.2017 De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»...

AFP/Eric Feferberg
...et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts.

...et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts.

AFP/Eric Feferberg
27.08.2016 Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme».

27.08.2016 Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme».

«Je voyagerai jeudi et serai là-bas vendredi», a-t-il dit lors d'un déplacement en Inde. Il a expliqué vouloir «montrer le lien existant entre les Etats-Unis et notre plus ancien allié».

«La relation avec la France ne tient pas à un moment ou un jour particulier», a-t-il poursuivi lors d'une conférence de presse. «C'est une relation continue très profondement ancrée (..) dans des valeurs communes, en particulier la liberté d'expression».

Le secrétaire d'Etat américain avait été mercredi le premier au sein du gouvernement américain à exprimer, en français, sa solidarité et sa compassion après l'attentat contre le magazine satirique Charlie Hebdo qui a fait 12 morts, avant d'être suivi par deux attaques contre une policière et un supermarché casher qui ont fait cinq autres victimes.

«Aucun acte de terrorisme n'arrêtera jamais la marche de la liberté», avait-il déclaré dimanche en solidarité avec les immenses rassemblements contre le terrorisme organisés dans toute la France, et notamment à Paris ou des dirigeants d'une cinquantaine de pays étaient présents.

(afp)

Ton opinion