Actualisé 23.08.2008 à 06:07

Présidentielle US

John McCain n'a pas reçu d'anthrax

La poudre blanche suspecte découverte dans un courrier adressé à une permanence électorale du candidat McCain jeudi n'était pas de l'anthrax ou une autre substance mortelle.

L'équipe de la Garde nationale du Colorado chargée de percer le mystère a livré ses conclusions sur l'analyse du produit vendredi, a précisé le porte parole Rick Breitenfeldt. On ignore toujours de quelle poudre il s'agit, mais elle n'est pas mortelle, a précisé l'officier.

Dix-neuf personnes avaient été passer un examen médical dans la panique déclenchée par ce courrier jeudi, et la permanence électorale avait été évacuée par précaution.

L'enquête a permis d'établir que le courrier menaçant avait été posté par un prisonnier du centre de détention d'Arapahoe (Colorado). Le shérif du lieu a identifié l'auteur, un homme de 39 ans déjà inculpé en 2007 pour avoir proféré des menaces, harcelé et assailli un gardien de la paix.

Trois équipes de la Garde nationale chargées de ce type de cas seront présentes à la convention démocrate la semaine prochaine à Denver.

L'autre courrier posté de Denver détecté dans une permanence du candidat McCain dans le New Hampshire était une fausse alerte. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!