Présidentielle US: John McCain promet de limoger le gendarme des marchés américains
Actualisé

Présidentielle USJohn McCain promet de limoger le gendarme des marchés américains

Le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine John McCain a promis jeudi de limoger le patron de la Commission américaine des titres et marchés financiers Christopher Cox s'il est élu président en novembre.

M. McCain, qui s'exprimait lors d'une réunion publique à Cedar Rapids (Iowa, centre des Etats-Unis), reproche à M. Cox d'avoir «trahi la confiance du public». Christopher Cox a été nommé président de la SEC en 2005 par George W. Bush. Joints jeudi après-midi, les services de M. Cox n'ont pas fait de commentaires dans l'immédiat sur les déclarations du candidat républicain.

Le chaos dans lequel se retrouve aujourd'hui l'économie américaine a bousculé la campagne de John McCain: poussé à se contredire, il est contraint de se distancer de l'administration Bush, mais aussi de sa propre histoire de champion de la dérégulation.

Mercredi, M. McCain s'est retrouvé acculé, poussé à changer in extremis son fusil d'épaule, lorsque la Fed a injecté 85 milliards de dollars pour sauver l'assureur American International Group (AIG). John McCain, qui s'y était vigoureusement opposé quelques heures avant l'annonce, a dû revoir son message, jugeant que l'administration avait été «forcée» à agir pour protéger des millions d'Américains d'une nouvelle débâcle personnelle. Et mettant en cause une «gestion irresponsable et la 'culture de casino' régnant à Wall Street». (ap)

Ton opinion