Présidentielle américaine: John McCain va annoncer son colistier
Actualisé

Présidentielle américaineJohn McCain va annoncer son colistier

Le candidat républicain à la Maison Blanche John McCain est sur le point d'annoncer son colistier.

Un choix délicat alors que la droite religieuse plaide pour une figure conservatrice et que d'autres franges du parti veulent un spécialiste des questions économiques.

Le sénateur de l'Arizona fêtera vendredi ses 72 ans et devrait profiter de l'occasion pour livrer le nom de son candidat à la vice-présidence dans la course à la Maison Blanche, selon la presse spécialisée.

Le plus vieux

S'il battait le démocrate Barack Obama au scrutin de novembre, John McCain deviendrait le plus vieux président de l'histoire des Etats-Unis: un détail qui pourrait favoriser les jeunes aspirants au poste de numéro deux.

Une annonce vendredi permettrait à John McCain de faire campagne dès ce week-end avec son colistier dans les Etats clés de Pennsylvanie et du Missouri, pour attirer ainsi l'attention des médias américains avant l'ouverture lundi de la convention républicaine dans le Minnesota.

La presse et les télévisions américaines se sont focalisées cette semaine sur la convention du parti démocrate à Denver et le choix du sénateur du Delaware Joe Biden, 65 ans, président de la commission des affaires étrangères du Sénat, comme colistier de Barack Obama.

«Ticket»

Tout en haut de la liste des aspirants pour le «ticket» républicain, figure Mitt Romney, 61 ans, ancien gouverneur du Massachusetts. Battu lors des primaires face à John McCain, Romney a fini par le rejoindre. Il s'est même rendu cette semaine à Denver pour contrer Barack Obama, tout en demeurant muet sur ses propres ambitions au sein de la machine républicaine.

«Je n'ai rien à vous dire sur la question du vice-président», a- t-il déclaré à la presse.

Homme d'affaires millionnaire, fils d'un ancien gouverneur du Michigan, mormon, Mitt Romney est également connu pour avoir sauvé d'une catastrophe financière assurée les Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake City en 2002.

Faible sur l'économie

«Romney aiderait McCain, qui est perçu comme faible sur les dossiers économiques», explique Heath Hall, analyste au centre de recherche conservateur Heritage Foundation. «D'un point de vue stratégique, il lui permettrait aussi de remporter des Etats clés comme le Colorado, le Nouveau-Mexique et le Nevada», souligne cet analyste.

Autre nom cité pour le poste celui de Tom Ridge, 63 ans, qui fut le premier secrétaire d'Etat à la Sécurité intérieure nommé par le président George W. Bush. Il est actuellement gouverneur de Pennsylvanie, autre Etat clé pour la présidentielle puisqu'il peut tomber dans les mains des deux partis.

L'actuel gouverneur du Minnesota, Tim Pawlenty, est quant à lui très apprécié de la droite évangélique du parti républicain en raison de ses prises de position contre l'avortement.

Dose d'énergie

A 47 ans, Pawlenty peut insuffler une dose d'énergie à la campagne de John McCain, mais il n'est pas assuré que sa nomination suffise aux républicains pour remporter le Minnesota. Et son inexpérience tranche avec celle du colistier de Barack Obama, Joe Biden.

Le sénateur indépendant Joe Lieberman, 66 ans, colistier d'Al Gore en 2000 mais depuis persona non grata au sein du parti démocrate pour ses prises de position sur l'Irak, et devenu depuis très proche du camp républicain, pourrait brouiller les pistes.

Sa nomination pourrait permettre à John McCain de contrer le message de changement martelé par l'équipe Obama et de rallier des électeurs indécis, mais elle serait mal reçue par la droite religieuse en raison de ses positions parfois libérales. (ats)

Ton opinion