Actualisé 25.07.2008 à 12:38

Johnny Griffin, le «petit géant» du saxophone est décédé

Le saxophoniste de jazz américain Johnny Griffin, qui a joué avec Lionel Hampton, Art Blakey ou Thelonious Monk, est décédé vendredi à l'âge de 80 ans dans le village du centre de la France où il s'était établi il y a près de vingt ans.

Surnommé "The little giant" ("Le petit géant"), Johnny Griffin, qui avait fêté ses 80 ans le 24 avril, devait se produire en France le soir même aux côtés de l'organiste américaine Rhoda Scott, du saxophoniste français Olivier Temime et de la batteuse Julie Saury. Il avait donné son dernier concert avec eux lundi à Hyères, dans le sud-est.Le saxophoniste est décédé dans sa propriété de Mauprévoir, un village proche de Poitiers où il s'était établi il y a 18 ans.Après des études musicales à la DuSable High School de Chicago, sa ville natale, Johnny Griffin avait rejoint en 1945 l'orchestre du vibraphoniste Lionel Hampton, qu'il avait quitté en 1947 pour celui du trompettiste Joe Morris.Dans les années 1950, il avait fait partie de plusieurs orchestres, dont les Jazz Messengers d'Art Blakey durant quelques mois en 1957. Il avait également joué aux côtés de Nat Adderley, Thelonious Monk ou John Coltrane, avec lequel il avait enregistré en 1957 pour le label Blue Note un disque resté fameux, "A blowin' session".Au début des années 1960, aux côtés d'un autre saxophoniste, Eddie Davis, Johnny Griffin avait fondé un groupe qui a publié huit disques.A partir de 1962, il avait décidé de s'installer en Europe, en France, puis aux Pays-Bas avant un retour dans l'Hexagone.Le dictionnaire du jazz décrit Johnny Griffin comme un "saxophoniste au lyrisme incisif", à la "palette musicale des plus contrastées, grâce à une technique très au-dessus de la moyenne".

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!