Actualisé 04.06.2012 à 15:24

«Jamais seul Tour 2012»Johnny Hallyday a ébloui 29'400 fans à Genève

Le concert de Johnny Hallyday a enchanté 29'400 spectateurs samedi soir au Stade de Genève. Le chanteur français s'est donné sans compter durant plus de 2 heures.

von
Grégoire Corthay

Dans le cadre de sa tournée 2012 «Jamais seul», le chanteur français a comblé son public, samedi soir lors de son passage à Genève, avec un magnifique show en plein air. Devant quelque 29'400 spectateurs réunis dans le fief du Servette FC, il a enchaîné plus de 25 tubes en étant servi par une voix extraordinaire. Vers 21h45, avec un bon «quart d'heure vaudois» de retard sur l'horaire prévu, Johnny Hallyday a tout d'abord embrasé ses fans avec une arrivée spectaculaire dans une sphère métallique et la chanson «Allumer le feu».

Il a interprété ensuite «Je suis né dans la rue» avant de laconiquement lâché un: «Bonsoir Genève. Nous sommes très contents d'être là ce soir à Genève»... La star aux 50 ans de carrière a par la suite passé en revue quelques-uns des dizaines de tubes de son répertoire: «Excuse-moi partenaire», «Ma gueule» (suscitant l'extase du public chantant en choeur avec lui), «Marie» puis «Deux étrangers», une chanson durant laquelle Hallyday s'est roulé par terre sur scène et a effectué des mouvements de bassins très suggestifs dignes d'un acte sexuel!

Un orchestre classique genevois

Un orchestre classique d'une trentaine de membres, recruté à Genève par la Française Anne Gravoin, a ensuite fait son apparition sur scène. L'occasion de proposer de magnifiques versions de «Diego», de «Quelque chose de Tennessee» et de «Poème Sur La 7ème».

Après près de 45 minutes d'un show rondement mené, celui qui est considéré comme le meilleur showman francophone a chanté «Requiem pour un fou», «Rock'n'roll attitude» puis une reprise admirable d'un tube de Tom Jones «I Who Have Nothing» en duo avec une de ses choristes: Amy Keys. Dès 22h45, le ciel romand a décidé d'abondamment rafraîchir un public surchauffé en l'arrosant généreusement d'une pluie battante.

Une partie unplugged dans le public

Après avoir changé de tenue et quitté la scène quelques minutes en laissant à ses musiciens et ses choristes le soin de «meubler», Johnny Hallyday est revenu et a balancé un «Gabrielle» de derrière les fagots bien servi par un solo d'harmonica de Greg Zlap. Le sémillant sexagénaire a ensuite gratifié ses fans de quelques déhanchés très sixties sur «J'la croise tous les matins».

Après avoir déclaré aux spectateurs qu'ils étaient «un public en or» et que cela faisait deux ans qu'il attendait de les revoir, Hallyday a proposé une session unplugged depuis un kiosque mobile qui lui a permis de se produire au centre du public. Il a alors mélangé des anciens titres délaissés lors de ses précédents concerts comme «L'idole des jeunes», «I'm gonna sit right down», «Elle est terrible», «Cours plus vite Charlie», ou «Tes tendres années».

Une femme nue projetée sur des écrans géants

De retour sur scène, il a achevé de combler ses fans et son show avec «Que je t'aime», «Oh ma jolie Sarah», chanson durant laquelle une femme nue était projetée sur scène!, «Cet homme que voilà», «Fils de personne!» (avec Louis Bertignac qui avait joué en première partie) et enfin un énorme «L'envie».

Il était alors presque minuit quand «le taulier» a offert trois rappels: «Dégage», «Toute la musique que j'aime» et enfin «Quand on a que l'amour» de Brel, un ultime titre accompagné d'un simple piano. Aux anges, le public pouvait rentrer chez lui, trempé mais heureux.Vous avez assisté à ce concert? Qu'en avez-vous pensé?

Un cachet reversé à l'association «Children Action»

Au bénéfice d'un forfait fiscal en tant que résident de Gstaad (BE), Johnny Hallyday n'a pas le droit d'exercer une activité lucrative sur sol suisse. La star française reversera par conséquent l'intégralité de son cachet à une oeuvre de charité.

L'artiste a choisi «Children Action», une fondation suisse d'aide à l'enfance défavorisée dans le monde. Le montant de ce don n'a pas été précisé.

Johnny Hallyday au Stade de Genève:

Début du show 2012 avec «Allumer le feu»:

Johnny Hallyday au Stade de Genève:

«Requiem pour un fou» (extrait):

Johnny Hallyday au Stade de Genève:

«Toute la musique que j'aime»:

«Quand on a que l'amour»:

Hallyday de retour à Genève le lundi 3 décembre

Après avoir ébloui le stade de Genève devant 29 400 personnes, Johnny Hallyday reviendra sur scène le lundi 3 décembre 2012 à l'Arena de Genève, a indiqué Live Music Production dans un communiqué dimanche.

«D'une ténacité exceptionnelle et de nouveau en pleine forme, il a décidé de repartir sur les routes pour terminer ce qu'il avait commencé et combler son public avec un show qui promet d'être à la hauteur de la carrière de l'Idole des jeunes. Définitivement, Johnny restera l'icône des Français», explique le communiqué.

Les billets sont déjà en vente à partir de 80 francs et jusqu'à 500 francs (package VIP: Une place cat. 1. accueil et placement par nos hôtesses, cocktail dinatoire raffiné dans un espace VIP ainsi qu'un cadeau souvenir...)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!